Forum rp
 
AccueilAccueil  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Intrigue 1] L'écho des soupirs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
Helga Sverre
avatar
Messages : 145
Sylv
Sylv



Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [Intrigue 1] L'écho des soupirs   Mar 30 Jan - 19:34

Je suis un peu effrayée, on ne va pas se mentir. Pourtant, je tente de garder la tête froide en serrant Alrik et en regardant ce fantôme. Je garde le silence lorsque Ràn prend la parole. Le Hald quant à lui est resté pour l'instant en retrait. Où est donc le fier guerrier que j'ai croisé sur la frontière ? Je garde un œil sur lui et sur ce squelette. Je ne vois pas d'issue à cette situation et ce qu'il se passe par la suite m'arrache un cri d'effroi. Je relache Alrik aussi rapidement que j'ai pu l'approcher. Je recule aussi vite que le golem prend vie. Mes yeux pourraient presque sortir de leurs orbites alors que ma main dissimule cette bouche dont aucun son ne sort.

Je poursuis cette espèce de course en retraite et percute quelque chose ou quelqu'un me retrouvant assise sur mes fesses. Ce sont les paroles du jeune garçon qui me tirent de ma stupeur.

« Une clé »

Deux mots qui résonnent à la suite du discours de l'enfant. Puis la jeune femme que j'avais repérée aussi au début  semble vouloir prendre les choses en mains. Je l'ai vu proche du guerrier il y a quelques minutes avant que ce monstre ne nous toise. Je me demande bien ce qu'il se passe entre eux mais ce n'est ni le lieu ni le moment de s'enquérir des liens qu'il existe entre mes compagnons d'infortune.

Je reste sans voix à ses paroles, que pourrais-je donc faire, moi pauvre Sylv face à un golem ?  Je suis bien trop mortifiée pour cela. Je me remets debout péniblement. Il faut que je trouve une idée pour nous aider.

« Oui mais comment ? » est la seule question qui me vient à cet instant. Je regarde le golem et une idée me vient. Je suis discrète après tout je peux tenter de le contourner, l'occuper ailleurs pendant que le garçon insère la clef nous délivrant tous. Alors que le Golem semble nous regarder je m'exécute toute en rapidité et discrétion pour lui échapper du regard. Je ne sais pas si je suis suivie mais je tiens mon idée.

Une fois de l'autre côté je crie à l'encontre du monstre

« Hé toi, ça te dirait pas de regarder par là ce qu'il se passe ? ».

Je prie en mon for intérieur que mes autres compagnons aient ce même genre d'idée.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Ràn Brunecorne
avatar
Messages : 619
Avatar et crédits : Barbara Palvin
Admin - Apprenti Shaman
Admin - Apprenti Shaman



Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [Intrigue 1] L'écho des soupirs   Mer 31 Jan - 12:40

Ils avaient été à deux doigts de réussir, de sortir de cette situation délicate, alors que la fantôme embrasse celle qui fût. Ràn le voit, impuissante, se faire attirer par le golem comme de la fumée qu'on aspire. Son cri lui glace le sang et une douleur poignante s'attarde dans sa poitrine comme si elle ressentait sa détresse. Pendant un bref instant, elle a l'impression que c'est elle qu'on enferme, qu'on broie et qu'on compresse pour enfermer son âme dans un récipient trop petit pour la contenir. Elle suffoque, elle se sent brisée, puis d'un coup plus rien et c'est comme si la vue lui était redonnée. Elle respire, personne n'avait rien vu tant cette éternité de douleur n'avait été qu'un minuscule fragment du temps. Venait-elle de ressentir ce que le fantôme subissait ou n'était-ce qu'une réminiscence passée de tous ceux qui avaient été piégés par cette chose?

La machine s'anime dans un fracas, dans des mouvements hachés et pourtant sauvages, donnant cette impression d'irréalité qui laissa la dunniene là, immobile, simple observatrice d'une réalité qu'elle avait du mal à admettre. Trop de choses se passaient autour d'elle, entre Raphaël qui hurlait, les autres qui bougeaient et en elle, maelstrom de sensation qui lui échappait totalement. Ce n'est qu'après que le golem se soit stabilisé, se mettant en mouvement vers eux, clairement hostile, qu'un frisson lui parcourut l'échine et la sortit de sa torpeur.
Cette chose n'était pas manipulable, c'était une de ces certitudes qui la prenait parfois. Incontrôlable, il fallait s'en débarrasser ou la fuir, c'était encore pire qu'un Stalf ou un démon. Ce golem sortait tout droit des fables et des contes d'une guerre dont il ne devait plus rien rester.

- Je... Je crois que c'est un Golem, comme ceux des histoires...Ça y ressemble. On ne fait pas le poids face à cette chose. On doit fuir !


Les mouvements désormais parfaitement fluides de la créature lui inspiraient une terreur indicible. le plus petit oscillement divulguait les horreurs que cette machine avait pu faire. Ils n'étaient que des hommes, ils ne pourraient rien faire. Ràn n'était pas peureuse de nature, elle savait être courageuse, mais croire pouvoir se battre contre une créature créée pour tuer des dieux, si tel était bien le cas...était suicidaire.

-Il va nous tuer. Cette chose n'a pas de...bon sens, de réflexion rien, il va juste nous tuer. Nous ne pouvons pas la combattre !

Et cette certitude la terrifiait, elle qui avait pourtant appelé la mort tant et tant de fois. Désormais elle avait un but, elle ne voulait pas quitter ce monde sans l'accomplir sinon le poids qui alourdissait sa poitrine l'entrainerait dans les profondeurs de l'autre monde.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Lothar Duracier
avatar
Messages : 483
Avatar et crédits : Hanry Cavill by Lemon Tart
Admin - Guerrier
Admin - Guerrier



Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [Intrigue 1] L'écho des soupirs   Jeu 1 Fév - 8:45

Tu as à peine le temps de t'insurger des propos scandaleux de l'horrible Nep et de son cou de girafe trop dévoilé, que quelque chose de plus important attire ton attention.  Le fantôme qui semblait s'être calmé après avoir parlé avec Ràn – il était très certainement deux de quotient en plus d'être mort et fou – s'est fait aspiré par le monticule derrière le cadavre ce qui sème la panique dans le groupe.  Tu repousses Opale sans te préoccuper plus d'elle et maudis les dieux pour la stupidité de la Njord.  Elle risque de se faire tuer avec un comportement pareil.  Tu pousses un grognement digne d'un ornithorynque : il ne l'aiderait pas à cueillir des pâquerettes ce monstre!  Pour une fois, tu es bien d'accord avec Ràn : il faut qu'ils fuient.  Pendant que tu feras diversion.  Un cerveau de la taille d'un cacahouète, donc déjà plus gros que ceux de toutes les femmes réunies en cette pièce, serait capable de le deviner.  Encore une fois, il faut que tu prennes les choses en main pour leur montrer la voie de la sagesse.  Ton honneur de Hald est en jeu : c'est une bande d'idiots, tous plus sots les uns que les autres, tu les as bien averti de ne pas venir, cependant tout aussi imbéciles soient-ils, ils sont innocents et un Hald ne laisse pas couler le sang des innocents.  Enfin peut-être laisserais-tu le golem, comme la shamane l'appelle, dévorer Opale, de toute façon c'est une traître doublée d'une femme : elle ne mérite pas de vivre.

« Fuyez, trouvez la sortie, je m'occupe du monstre! » hurles-tu en dégainant ton épée, encore tachée du sang du rat que tu as transpercé plus tôt.

Dans un geste chevaleresque, tu repousses Ràn derrière toi, en espérant qu'elle tombe sur les fesses et se fasse mal et tu charges vers le golem.  Tu as une chance de le battre.  Rapidement, tu l'as observé, ses mouvements sont lents.  Ses coups te feront mal, mais si tu te montres attentif, tu pourras les évités, tu es plus léger et vif que ton adversaire.  Briser les ampoules lumineuses sur ses mains sera aisé, mais celle qui trône sur sa tête telle une couronne s'avérera plutôt compliqué.  Mais ce n'est pas le temps d'y penser, déjà l'une de ses lourdes mains se dirigent vers toi.  Tu évites le coup de justesse, mais tu n'as pas eu le temps de tenter de frapper l'un des orbes.  Concentré sur ton combat, tu oublies ce qui se passe autour de toi et tu espères que malgré leur idiotie sans limite, ils seront au moins assez intelligents pour prendre la chance de fuir que tu leur offres.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Raphaël Srorheim
avatar
Messages : 142
Avatar et crédits : Isaac Hempstead-Wright et KoalaVolant
L'insouciance de l'enfance
L'insouciance de l'enfance



Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [Intrigue 1] L'écho des soupirs   Jeu 1 Fév - 21:25

Voilà que la clé qu’il avait dans sa main lui fut subtilisée. Il en tendit le mot distraction, mais plus encore il pensait aux autres vasques. Sinon des serpents, que contenaient-elles ? Y avait-il d’autres trésors ? Un moyen d’arrêter plus facilement le golem ?
Alors que la dame sympathique et l’autre dame parurent se mettre d’accord sur l’éventualité à prendre en ce qui concernait la clé, Raphaël décida de leur faire confiance. Mais pouvait-il les laisser faire ?
Oui.
Il savait qu’il n’avait pas le choix. Sa concentration était trop désagréable pour se permettre de réfléchir à une autre solution en ce qui concernait le golem.

N’écoutant même pas Ràn – qui pourtant était une des voix de la raison que Raphaël savait écouter sagement -, malgré ce que ça pouvait dire pour lui, malgré le guerrier qui voulait tuer le golem, l’enfant lui… Se précipita vers une autre des vasques.
Il espérait être assez petit et peu distrayant pour ne pas se faire remarquer. Enfilant ses manches de façon à se protéger un minimum d’éventuelles morsures s’il y avait d’autres serpents, il plongea sa main dans la vasque du nord dans l’espoir d’y trouver quelque chose.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
L'Aube
avatar
Messages : 86
Maître du jeu
Maître du jeu



Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [Intrigue 1] L'écho des soupirs   Ven 2 Fév - 20:31


Intervention de l'Aube


Que se passe-t-il donc?



C'est une substance visqueuse et nauséabonde qui se trouve au fond de cette vasque là. La couleur noirâtre est repoussant, mais il semblerait que le golem ne veuille pas s'en approcher. Il est dit que certaines mixtures, dans le temps, permettaient de se substituer aux yeux des dieux. Peut-être est-ce ainsi, peut-être est-ce cela. si les dieux sont aveugles, les golems doivent aussi l'être?

~~~

Pendant ce temps, loin de vouloir fuir, Opale tente sa chance pendant que Lothar fait front devant la créature. Elle est décidée et ira jusqu'au bout. Il faut croire que les idées chez elle s'enracinent pour ne jamais partir. Alors, la clé bien en main, elle se lance dans la danse. C'est un tango dangereux qui se mets en place entre la Nep, le guerrier et la créature. Hypnotisant, mais terriblement mortel.




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Maël Belorme
avatar
Messages : 58
Avatar et crédits : LivvyBe (aka Eskimo. sur Epicode)
Guide
Guide



Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [Intrigue 1] L'écho des soupirs   Dim 4 Fév - 11:36

Le guerrier qui accompagnait Ràn passa près de nous, bousculant au passage ma sœur. Sa réaction ne laisse aucun doute, ils se connaissent. Il ne me semblait pourtant pas que Rosalie connaissait un guerrier Hald. Un arrière-goût amer vint s’infiltrer dans mes pensées, tandis que je réalisais. Le temps ne s’était pas arrêté, pendant ces six années. Rosalie avait continué à vivre sa vie. Ailleurs. Avec d’autres personnes. J’éprouvais de la jalousie envers cet inconnu.

Heureusement Rosalie se tourna vers moi, me promettant de tout me raconter. J’allais savoir. Nous retrouverions notre complicité. Malgré le temps qui nous avait séparés. Peut-être avait-elle de bonnes raisons de ne pas me dire qu’elle était vivante. Peut-être que je pourrai expliquer à notre tribu ce qu’il s’était passé. Peut-être qu’elle reviendrait vivre avec nous. Je lui répondis sans prononcer un mot. D’un regard qu’elle comprendrait, si elle me connaissait toujours comme elle m’avait connu. J’attendais ses explications. Lorsque ce cauchemar serait terminé.

Je la regardais se tourner vers le guerrier, essayant d’ignorer ses paroles malgré la curiosité qui me rongeait. Mais leur conversation ne s’éternisa pas. Une créature s’élevait du sol. Un monstre à l’aspect vaguement humain. Massif, et hostile. Nous étions coincés là, avec cette créature. Je lançais un regard vers Ràn. Après tout, même si c’était malgré elle, elle était désormais shaman. Peut-être saurait-elle ce qu’était cette créature, et quoi faire. Sa réaction ne me rassura pas. Elle était visiblement paniquée. Je cherchais Rosalie à tâtons, les yeux fixés sur le monstre qui nous menaçait. Ma main ne trouva que du vide. Je lâchais donc du regard le danger qui nous menaçait pour la chercher. Elle s’était emparée d’une clé dans les mains de l’enfant, et semblait déterminée à rejoindre la serrure derrière le monstre.

« C’est de la folie ! »

Je ne sais pas si je lui parlais ou si je me parlais à moi-même. J’avais peur de la perdre, avant même de l’avoir retrouvée complètement. Une voix se fit entendre, hélant la créature de l’autre côté de notre potentiel futur tombeau. Assez pour distraire la créature quelques secondes et permettre à Rosalie de s’avancer. Je la suivis, sans même y penser. Hors de question de la laisser seule si proche du danger. Le guerrier se jeta sur la créature, fidèle à lui-même. Nous étions déjà presque sur la serrure. Mais derrière nous je sentis un souffle, un mouvement que je perçus du coin de l’œil. Le bras de la taille d’un tronc d’arbre se dirigeait vers Rosalie, s’apprêtant à la faucher. Sans réfléchir je me jetais sur son chemin. Entre elle et le danger. Je devais la protéger. Je ne pouvais pas la perdre une nouvelle fois. Devoir vivre sans elle.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Alrik Brume-esprit
avatar
Messages : 47
Je suis à : Asgarn
Avatar et crédits : Jared Letto
Guide
Guide



Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [Intrigue 1] L'écho des soupirs   Dim 4 Fév - 14:32

Il s’était apaisé… Lorsque la femme s’était baissée à son niveau pour lui parler calmement, il avait fini par reprendre son souffle, s’extirper de ce marasme dans lequel son esprit s’était embourbé. Il ne ferait le lien que bien plus tard mais ce soulagement s’était produit de concert avec l’apaisement du spectre, comme si, quelque part, leur deux états âmes s’étaient liées.

Le guide renifla, et remercia la femme d’une faible voix. Il savait que dans quelque temps il aurait honte de lui, de son comportement, de son emportement. Qu’il se demanderait comment il avait pu ainsi se laisser dépasser par ces propres sentiments. Mais pour l’heure, il devait recentrer son attention sur les choses qui l’entourait. Et une fois de plus, alors qu’il avait, avec la plus grande des difficultés, réussi à rassembler un semblant de courage, tout vola en éclats.

Lorsqu’il se releva, le spectre était sur le point de toucher le squelette. Alrik sentit son cœur se serrer. Comment avait-il pu croire qu’il s’agissait là de son frère alors que, tout comme lui, l’entité avait perdu celle qu’il aimait… Comment avait-il pu voir ici un simulacre d’Oen là où trônait un triste écho d’Adelheid ? Puis… ce fut la confusion. Et dans ce désordre ambiant le guide ne réussi pas à tout suivre, à tout enregistrer.

Quand il reprit réellement conscience de ce qui l’entourait, il y avait devant lui cet énorme golem et le guerrier qui tentait, imbécile sans cervelle et pleins de muscles qu’il était, de le vaincre. D’autres hurlaient des choses au sujet d’une clé alors que Ràn implorait chacun de fuir. Et lui, tétanisé, ne savait que faire, se contentant d’observer l’immense créature en écarquillant les yeux. Et voilà qu’une femme se mit à courir vers le golem, tenant dans sa main quelque chose.

Terrifié, le guide fit quelque pas en arrière, ses yeux voletant d’une action à l’autre. Et puis soudain son esprit se fixa sur quelque chose. Il avait vu… pensé oui, mais quoi ? Une idée… il avait eu une idée en regardant vers Raphael. Il fallait qu’il réussisse à la saisir au vol, à s’y accrocher. Et soudain.

« Mademoiselle ! Hurla-t-il. La dame avec la clé ! Le liquide ! Raphael ! Ha ! » Frustré de ne pas arriver à s’exprimer correctement, mu par la volonté de se rendre utile, il s’élança vers la vasque, prenant soin de s’éloigner au maximum du Golem, agrippant au passage le bras de Ràn, l’obligeant à le suivre. « Le liquide, lança-t-il en avança. Il faut utiliser le liquide pour atteindre le Golem ! » Lui lança-t-il, pointant du doigt, dans sa course, la direction où se trouvait Raphael, espérant que Ràn le comprendrait.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Helga Sverre
avatar
Messages : 145
Sylv
Sylv



Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [Intrigue 1] L'écho des soupirs   Dim 4 Fév - 16:17

Je me suis trouvée muée par une envie bien bizarre. Contourner le golem et me retrouver seule. Il s'agit d'une attitude fort naïve qui ne pouvait pas marcher. La seule chose que je risquais en agissant de la sorte était de finir comme le squelette. Je ne suis même pas sûre qu'un seul de mes partenaires d'infortune pleurerait sur ma dépouille. Pauvre de moi. Je redeviens sérieuse un instant fixant les autres, inclinant la tête lorsque le guerrier entreprend de s'attaquer à ce monstre et écarquillant les yeux aux conseils de fuite.

Cette dernière, par ailleurs, serait fort salvatrice mais je dois m'armer du courage qui me manque. Je dois balayer cette peur. Les paroles ne sont que cris de l'autre côté et je m'agenouille me concentrant, calmant cette agitation que je ressens. Je n'ai jamais appris à me battre, je n'ai jamais rencontré telle difficulté et je me sens inexorablement seule, abandonnée.

C'est le cri de Ràn qui me sort de la torpeur dans laquelle je m'étais plongée. Mon regard balaie la scène. Il tombe sur Lothar puis sur la jeune femme armée de la clé qui se rapproche du golem. Celle-ci est suivie de près par Maël. Je remarque l'enfant agrippé par Alrik qui semble avoir repris ses esprits. C'est quasi un affolement général. Je me dois de les aider, de revenir vers eux. Rapidement et discrètement je contourne le Golem par l'autre côté et me rapproche du petit groupe.

Ma voix n'est pas assurée et je poursuis dans l'idée d'Alrik :

« Dites nous comment faire, Ràn, Alrik » j'ai l'impression qu'ils sont nos guides et je m'agenouille devant Raphael « On va s'en sortir ne t'inquiètes pas » ce rôle maternel qui me manque tant s'éveille au contact du jeune garçon alors que je garde un œil sur la jeune femme bien trop proche du Golem « Soyez prudente Madame, écoutez les, cela sera peut être plus facile de l'atteindre ainsi non ? ». Je regarde le guerrier en dernier ; celui-ci est habité par l'instinct du combat, aucun parole aussi sensée soit-elle ne pourrait l'empêcher de poursuivre sa quête alors dans un murmure je commente pour moi-même et les plus proches de ma personne « Laissons le croire qu'il a réussi mais aidons le. Il est absorbé par son combat ne verra pas que notre action lui aura été fort salvatrice ».

Je me remets debout et regarde les deux Dunan, le salut viendra d'eux, j'ai bon espoir.

spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
L'Aube
avatar
Messages : 86
Maître du jeu
Maître du jeu



Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [Intrigue 1] L'écho des soupirs   Dim 4 Fév - 18:21


Matija5850

Tour 6


28 eme jour du mois d'Idda, vous êtes en fin de journée, le soleil commence à décliner



Quel étrange ballet se tient dans cette pièce macabre, s'il y avait eu un public sans nul doute que les paris auraient été serrés. Qui gagnera, qui flanchera? Quel en sera le résultat ? Le guerrier semble être le soliste qui doit briller et faire vibrer les autres de par son talent, le voilà qui tente de détruire les orbes, il réussit, mais n'en brise qu'une. En réponse, il se fait violemment projeter contre un mur.

Puis il y a la souris, agile et rapide qui tente de briser le scellé, le Golem l'a vu et il tente de l'arrêter, mais voilà qu'un gêneur s'interpose. Lui aussi se voit envoyer valdinguer plus loin et s'écrase lourdement au sol. Les piaillements des deux autres, les femelles, l'agacent, détournent l'attention. Enfin il y a ces deux autres près du vase bientôt rejoint par Helga, il les voit sans les voire, il est incapable de les détecter, de les analyser. Il y a trop de donnés, si bien qu'il en oublie la souris. Elle n'oublie pas, elle n'a pas perdu de temps, focalisée sur son objectif. La survie avant tout, S'il y a bien une chose qui s'est ancrée en elle durant ces années chez les Neps c'est bien ce crédo, si bien que même son frère meurtri passe après. C'est dans un élan désespéré qu'elle réussit à mettre la clé dans l'encoche prévue à cet effet, un dernier effort, le temps s'arrête, dans un geste désespéré elle la tourne, alors qu'elle voit l'énorme main de la créature arriver sur elle.

Clic

Le bruit, énorme, retentit et aussitôt le Golem s'immobilise. Il se démembre, se désagrège et il s'en est fallu d'un cheveu pour qu'Opale ne se fasse pas ensevelir. Si elle s'en sort vivante, son corps lui ne la remercie pas et demande grâce. Un souffle ballait la salle et tous entendent les derniers mots d'une âme qui vous remercie de lui avoir évité une éternité d'emprisonnement.
Orest vous est redevable et ainsi vous informe-t-il.

« La magie est de retour en ces terres. Le barrage qui retenait son flot et amoindrissait son lit s'est rompu, elle circule désormais de nouveau librement. Attendez-vous à des changements mes amis, car il y en aura. Tous ceux qui vivaient grâce à la magie sont en train d'émerger de leurs léthargies, les sceaux vont sauter, les prisonniers se libérer tandis que d'autres sortiront de leurs cachettes. Et eux... hé bien ils ne resteront pas sans rien faire, ils sont toujours là, je les sens...comment est-ce possible? Soyez prudents, puisse votre ignorance vous préserver et non vous desservir. Merci et adieux"

Ainsi disparaît le fantôme, mais pas le temps de s’appesantir, le souffle magique qui a suivi la libération du fantôme et la destruction du Golem a ébranlé les fondations de cet endroit et il vous faut sortir. Peut-être est-ce le dernier cadeau d'Orest, mais devant vous s'ouvre une nouvelle voie. En l'empruntant, vous émergerez à l'extérieur, sous un ciel étoilé, loin de cette caverne étrange et cauchemardesque.

               

I. Pour résumer la situation : C'est Opale qui réussit à stopper le Golem, grâce à l'intervention de tout le monde. Lothar quant à lui a tout de même brisé une orbe ce qui a suffisamment ralenti la bête pour permettre à Opale son coup d'éclat. Cependant vous ne vous en sortez pas tout à fait indemne:

Lothar aura la quasi totalité du dos oedématié qui lui fera souffrir, il aura également quelques côtes fêlées.

Opale quant à elle se voit raser d'une partie de ses cheveux, si son frère lui a évité le pire en s'interposant, quelques éclats de pierres se sont détachés du golem lors de l'impacte, lui écorchant la joue, et lui laissant de méchants trous dans l'épaule et le flan. Aucun nerfs, vaisseaux ou autre élément vital n'est touché, elle aura juste très mal pendant quelque temps. Elle s'est également foulée la cheville en s'échappant du démembrement du golem.

Maël a le bras cassé et toute la partie gauche du visage égratigné, globalement toute la partie gauche de son corps sur laquelle il a atterri lui sera douloureuse. Il aura un peu de mal à respirer a cause de quelque côtes fêlées, mais cela ne devrait durer que quelques semaines.

Ràn quant à elle s'est vu projeter par terre lors du combat malgré sa tentative de fuite. Elle a le poignet droit de foulé et tout le membre inférieur gauche oedématié, elle boitera pendant quelque temps.

Helga ne s'est pas réfugié assez vite près du vase, elle écope de vilaines griffures dans le dos qui ont certainement dû déchirer ses vêtements à cause de projectile de bois et de pierre qui ont été lancés lors du combat, pas de chance.

Il en va de même pour Alrik, mais au niveau du torse et de la hanche.

Seul Raphaël s'en sort indemne pour avoir trouvé le premier la mixture le rendant "invisible" aux yeux du golem et donc intouchable.

rassurez vous, globalement ce sont des blessures qui sont seulement gênantes, en aucun cas grave et qui ne mettront plusieurs jours, maximum un mois à se remettre.

II. Nous sommes au tour 6, le dernier tour ! Rendez-vous le 11 février à 18h pour la conclusion de l'intrigue, merci de ne plus poster après cette heure, vos messages seront supprimés si vous postez sans avoir demandé l'autorisation au préalable.

III. Aucune mission ne sera envoyé ce tour-ci

IV. Il n'y a pas de limite de messages, ni d'ordre à suivre. Chacun répond quand bon lui semble. Cependant, veillez à ne pas exclure vos petits camarades en n'écrivant qu'entre vous.

V. Il n'y a pas de limite de mots pour ce tour, pensez tout de même à vos petits camarades.

VI. Veillez à écrire en spoiler un petit résumé de vos actions.

VII. Le tour durera une semaine - jusqu'au 11 février 18h donc - (oui je me répète)

IX. Les liens utiles : QG de l'intrigue & Carte

X. Un récap sera fait en fin d'intrigue sur les objets que vous avez récupérer et leurs effets, ainsi que quelques possibilités qu'auraient pu prendre l'intrigue en fonction de vos actions pour vous donner une idée de comment aurait pu évoluer l'histoire.


Amusez-vous bien et n'hésitez pas à me mp (sous le compte admin ou sous Ràn) si vous avez des difficultés ou si vous voulez connaître les options possibles.  Pour le reste, privilégiez le QG de l'intrigue afin que tout le monde puisse profiter des réponses!

Revenir en haut Aller en bas
Raphaël Srorheim
avatar
Messages : 142
Avatar et crédits : Isaac Hempstead-Wright et KoalaVolant
L'insouciance de l'enfance
L'insouciance de l'enfance



Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [Intrigue 1] L'écho des soupirs   Lun 5 Fév - 17:19

Plongeant ses mains dans la vasque, il les retira rapidement, recouvert d’une sorte de liquide étrange. De sûr, il n’avait aucune idée d’à quoi ça pouvait servir. Raphaël restait tout curieux, et hésita à aller voir une autre vasque. Mais de fait, il entendit ses compagnons s’organiser. Un peu plus. Parce que la clé avait un rôle clé, et que le but était bien évidemment de la mettre dans le dos du golem. Et le liquide lui... Apparemment servait aussi. Parce qu’il était vrai que le golem en restait éloigné, et que de fait, Alrik eut l’intelligence de le faire remarquer bien qu’il ne parvenait pas à exactement lancer des propos totalement correct.

Raphaël avait entendu ça, et il était prêt à donner du liquide s’il fallait, restait encore à savoir comment faire.
Et de fait, ça, ils savaient gérer eux même. Il y eut tout de même une des femmes qui s’approcha de lui comme pour le rassurer, lui disant qu’ils s’en sortiraient.

Ca semblait difficile, et mais il était vrai qu’avec ce que Raphaël avait récupéré, ça servirait peut être.
Puis Opale parvint à mettre la clé. Et cela, fut une véritable réjouissance. Enfin du moins ça y ressemblait, et si Raphaël s’en sortit indemne, il fut alors heureux d’entendre la voix de l’esprit leur parler. Bien que ce qu’il leur dit n’avait rien de rassurant.

S’il s’avérait qu’en effet la magie était encore plus de retour, et que le petit vivait en constante permanente présence de voix, qu’est-ce que ça allait donner maintenant ? Allait-il être doublement plus envahi qu’auparavant ?
Et cela serait-il dangereux ?

En tout cas il pourrait dire à ses parents tout ce qu’il avait vu. Cette fois ça n’aurait pas été des bêtises contées par des voix comme trop souvent ils voulaient bien le croire. Mais rien ne disait tout de même que les Luspiens le croient tout de même.
Ce qui rendrait sûrement triste Raphaël, lui qui aimait partager la fantaisie du monde avec d’autres.

Enfin… Soudain, tout sembla trembler et paraître en état de destruction. Raphaël, assailli par les voix qui beuglaient toutes l’une après l’autre leur petit commentaire vis-à-vis de ce qu’avait dit Orest, lui laissèrent néanmoins le moyen de se rendre compte que la dame près de lui était un peu amochée – comme pas mal de monde en vrai, seul lui s’en sortait bien -.

Avec toute la gentillesse qu’il pouvait avoir, Raphaël s’approcha alors d’elle :

- Aider.

Proposa-t-il comme il put, fronçant les sourcils, à cause de ce qu’il se passait actuellement dans sa tête. L’enfant attrapa le bras de la dame, comme pour lui montrer qu’il pouvait l’aider s’il fallait, avançant déjà, guettant autour de lui, pour voir s’il fallait en aider d’autres, se précipitant vers la sortie aussi.

[Raphaël voit ce qu'il se passe, et quand l'esprit a fini de parler, est assailli par ses propres esprits, mais comprend qu'il faut sortir et propose d'aider Helga et commence à sortir]
Revenir en haut Aller en bas
Opale de Nep
avatar
Messages : 184
Je suis à : droite et à gauche, là où le vent m'emporte
Avatar et crédits : Leighton Meester - Eris
Maître des poisons
Maître des poisons



Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [Intrigue 1] L'écho des soupirs   Mar 6 Fév - 15:01

La suite se passe trop rapidement pour que tu prennes vraiment conscience de ce qu'il s'est passé. Un enchevêtrement d'actes, de cris, de propos. Trop de choses qui se passent sous tes yeux et qui se mélangent dans ta tête. Pourtant tu les ignores et c'est mue par une montée d'adrénaline que tu maîtrises pas que tu te rues sur le golem pour y mettre la clé. Tu réussis. Mais tu n'as pas gagné pour autant. Le golem se désintègre et toi avec. Une douleur insoutenable se propage dans tout ton corps et tu hurles de douleur. Par réflexe, tu cherches ton frère, des larmes coulant sur tes joues, laissant des sillons noirs. Tu sens un autre liquide, plus chaud, te couler dessus. Tu sais que c'est ton sang mais refuses de regarder de peur de voir le reste de ta détermination s'écrouler. Derrière toi, tu sens l'esprit revenir à lui et prophétiser quelques phrases à propos de la magie, d'êtres qui vont s'éveiller et de mise en garde. Blessée, assommée par la souffrance, c'est à peine si tu sens les murs s'ébranler autour de toi. Tu ne cherches que ton frère.

-Maël !

Un cri étranglé. Des larmes dans les yeux. Il est là, gisant sur le sol. Tu te précipites difficilement vers lui, insensible à la souffrance qui ne cherche qu'à te paralyser. Tu as suffisamment souffert chez les Neps pour arriver à y faire abstraction. Et au moins, c'est la preuve que tu es toujours vivante. Autour de toi, la foule tente de partir. Le sol est toujours tremblant, comme si la caverne s'apprête à vous dévorer tous autant que vous êtes. Tu essayes de l'attraper et de l'aider à se relever. Tu ne sais pas s'il a mal. Tu t'en fiches même un peu. L'important c'est de le tirer de là vivant. Et devant vous, la sortie. Un souffle d'air frais.

-Viens, on doit sortir, le presses-tu, presque suppliante.

Dehors le ciel étoilé vous attend. Dehors, la délivrance.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Helga Sverre
avatar
Messages : 145
Sylv
Sylv



Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [Intrigue 1] L'écho des soupirs   Mer 7 Fév - 22:52

Les bras autour de l'enfant je reste immobile. Cette proximité me donne l'espoir que je peux lui être utile alors que je vois la jeune femme parvenir à son but. J'étouffe un cri de stupeur au moment où le golem se désagrège, je tremble de tous mes membres. Accroupie je ressens cette douleur dans le dos aussi infime soit elle et je grimace luttant contre l'envie d'hurler. Je suis une Njord, il m'en faut bien plus pour m'avouer vaincue.

Pourtant les paroles qui résonnent à la suite glacent mon sang et je me trouve immobile ne sachant pas du tout quoi faire. Je suis accroupie, mon dos comme à me faire souffrir et je me relève je ne sais comment. Une seule certitude à cet instant, l'enfant, il faut que je le protège. Un regard alentour me permet de constater que les autres aussi mal en point que moi-même.

L'enfant, où est-il ? Je dois le protéger mais cette douleur me brûle dans le dos alors que j'entends son mot, sa voix qui me fait tourner la tête. Il reste semblable à celui que j'ai rencontré au début de cette épopée, un jeune homme bien plus courageux que je ne le suis moi-même.

« Oui, il faut aider mais les autres, on ne peut pas les laisser ».

Il me soutient et je me rends compte que je me repose sur lui alors que cela devrait être l'inverse.

« S'il te plaît aides moi » dis-je dans un murmure alors que je me rapproche des autres. Je ne veux pas le suivre pour l'instant, tout le monde doit sortir. Certains ont comme moi le dos griffé, d'autres des trous dans l'épaule. La jeune femme qui nous a tous sauvés au moyen de cette clé semble la plus touchée. Je m'approche d'elle et lui murmure

« Reposez vous sur moi on va vous aider » le guerrier à peine plus loin est le plus solide d'entre nous et je l'implore du regard afin qu'il laisse pour une fois cette fierté de côté. Je sais bien ce que nous sommes pour lui mais si une seule fois il pouvait laisser parler cette infime humanité au fond de lui-même, son avenir pourrait lui sourire.

Puis à nouveau mon regard se tourne vers Alrik, je lui souris afin de lui aussi l'assurer de mon soutien. Je ne suis que douleur mais habitée de cette volonté farouche d'aider et épaulée par Raphaël je m'obstine à relever mes camarades pour que l'on sorte tous ensemble de cette grotte.

spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Ràn Brunecorne
avatar
Messages : 619
Avatar et crédits : Barbara Palvin
Admin - Apprenti Shaman
Admin - Apprenti Shaman



Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [Intrigue 1] L'écho des soupirs   Jeu 8 Fév - 11:06

Ràn avait suivi le combat de loin, incapable d'égaler les prouesses physiques de ses comparses, nullement endurante, peu agile, du moins pas autant que la femme qui fonçait derrière le dos du Golem ou de Lothar qui faisait jouer de ses muscles pour absorber les chocs terribles qu'il subissait. Ainsi, pris dans le feu de l'action, elle pouvait presque reconnaitre qu'il avait du charme, qu'il était attirant. Presque, n'allez pas vous faire des idées voyons.
Et puis, alors qu'elle voulait s'éloigner, trouver une sortie, un mouvement puissant de l'énorme créature la projette au loin, comme si elle n'avait été qu'un brin de paille, une plume, sans effort son corps s'était soulevé pour embrasser le sol avec dureté. D'un œil, se relevant avec difficulté, elle regardait le combat. Ràn ne vit cependant pas Maël se faire projeter violemment, ni Opale glisser sur le sol pour se jeter sur la serrure dans un geste aussi désespéré que suicidaire.
Et malgré la douleur qui se diffusait avec ardeur dans sa jambe, c'est d'un bon qu'elle s'était relevée quand l'esprit s'adressa de nouveau à eux. Elle avait fiché ses yeux dans la masse spectrale tout en ayant l'impression que ce dernier s'adressait à elle tout particulièrement. Il lui semblait qu'il la transperçait de son regard inexistant. Stupide sans doute, mais ces informations étaient précieuses.Trop pour que ce ne soit un hasard, pour qu'elles ne lui soient pas adressées, les dieux lui étaient-ils enfin favorables ou bien les esprits avaient-ils eu pitié de sa quête désespérée ?

Ces paroles sonnaient comme un glas funeste, mais si tel était bien le cas, c'était la porte de sortie, l'opportunité qu'elle avait attendue. Dire que tout cela était juste sous son nez et qu'elle n'avait rien vu, rien soupçonné. Maintenant le tout était de trouver ces êtres endormis qui allaient se réveiller.
Comment faire avec Lothar?
Les questions tournaient, si nombreuses que la tête lui en tournait.
Ce n'est que lorsqu'un filet de poussière et quelques cailloux vinrent ricocher contre son épaule que la jeune femme reprit contact avec la réalité. L'endroit allait s'écrouler, il fallait partir. Pouvait-elle espérer que Lothar soit si mal en point qui en reste coincé? Il n'avait pas l'air au mieux de sa forme, mais avec assez d'énergie pour lui mettre une raclé. Mieux valait ne pas tenter le Stalf. Elle se rasséréna un peu et alla aider les autres à sortir, tout du moins les rares qui en valaient un tant soit peu la peine. comme Maël ou Alrik, tous les autres pouvaient bien crever en hurlant, elle ne lèvera pas le petit doigt pour eux. surtout cette pimbêche qui s'accaparait Raphaël, s'accrochant à lui comme un noyé à sa planche.
Elle, jalouse?
Non si peu.

Spoiler:
 


Dernière édition par Ràn Brunecorne le Sam 10 Fév - 19:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Lothar Duracier
avatar
Messages : 483
Avatar et crédits : Hanry Cavill by Lemon Tart
Admin - Guerrier
Admin - Guerrier



Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [Intrigue 1] L'écho des soupirs   Sam 10 Fév - 19:26

Tu te bats sans relâche contre cette abominable créature, confiant dans ta victoire.  Tu n'as pas peur.  Si tu dois mourir, ce serait en héros et rien n'est plus honorable.  Si ça peut causer au passage la mort de Ràn, cela complèterait parfaitement le tableau, mais tu ne comptes pas trop là-dessus.  D'abord parce qu'il n'est pas question d'échouer et de périr, ensuite parce que l'apprentie shamane est complètement détestable et se plaît à contrecarrer tous les plans de tout le monde.  Surtout si elle en ressort gagnante.  Tu commences à sentir la sueur te couler sur le front, mais tu ne la laisses pas te déconcentrer.  Et… tu touches!  De ta lame, tu fais exploser l'une des orbes!  Malheureusement, le geste a laissé une ouverture au monstre qui en profite pour t'envoyer valser contre un mur avec puissance.  L'impact de ton corps percutant la roche est saisissant et tu as le souffle couper à cause de cela.  Sonné puisque ta tête a également cogné contre la roche, tu n'arrives pas tout de suite à te relever.

Quand tu as complètement repris tes esprits, le golem est en train de se désintégrer complètement, achevé par la clef tournée dans son dos.  La Njord te supplie de venir en aide aux blessés, ignorant totalement le fait que tu viens presque d'être désarticulé contre un mur.  L'idée de venir en aide à une femme Nep te répugne, mais c'est un être faible et il serait déshonorable de la laisser là.  Ramassant ton épée qui a glissé à tes pieds au moment de l'impact, tu la serres dans ton fourreau et cours vers les autres en ignorant la douleur dans tes côtes et ton dos.  D'un geste, tu soulèves la Nep pour la faire sortir en sécurité alors que la caverne semble s'effondrer.  Tu cours et une fois dehors, tu la jettes par terre sans ménagement pour aller chercher l'Eïr fort mal en point que tu portes sur ton dos même si cela te fait souffrir énormément.  Les autres pourront sortir tout seul.

« Dépêchez-vous!  Ça va pas tarder à tomber!  Il faut sortir d'ici! » cries-tu pour les pousser à faire plus vite.  Tu ne seras plus en mesure de les aider une fois qu'ils seront sous les décombres.

Une fois dehors, tu poses au sol ton blessé avant d'aller t'écraser contre un arbre, complètement épuisé et perclus de douleurs.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Alrik Brume-esprit
avatar
Messages : 47
Je suis à : Asgarn
Avatar et crédits : Jared Letto
Guide
Guide



Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [Intrigue 1] L'écho des soupirs   Dim 11 Fév - 14:23

Une fois encore tout avait semblé se dérouler trop vite pour que leurs pauvres esprits humains ne puissent comprendre la totalité des enjeux qui s’étaient déployés sous leur yeux. Le guerrier volant à travers la salle, la Nep bondit clé en main, l’effondrement du golem, la voix du fantôme… Alrik ne sentit même pas qu’il avait été blessé dans le tohu-bohu. Il resta un moment, se protégeant inutilement le visage de ses bras, immobile alors que les autres reprenaient déjà vie, s’agitaient autour de lui.

C’était fini ?
Ou bien non… tout commençait.

Il avait ce sentiment, cette impression tenace, qu’une fois de plus il avait fait quelque chose qui le dépassait, qu’il n’était pas apte à comprendre totalement. Comme cette première fois où Adelheid avait posé ses lèvres sur les siennes et que l’incompréhension l’avait submergé. Le trouble qui le secoué était exactement le même à l’instant. La magie était de retour dans ce monde. Qu’est-ce que ces paroles pouvaient bien signifier ? Qu’impliquaient-elles concrètement ? Pour lui, pour eux, pour le reste du monde ? Il laissa ses bras retomber contre son flan, inertes. Comme un mannequin, il finit par se mettre en route, suivant le mouvement général, allant jusqu’à ignorer les appels à l’aide de la Nep.

Dehors, il se laissa tomber, ses genoux heurtant le sol dans un bruit mou, s’enfonçant dans la mousse et l’humus. L’état de choc dans lequel il était désormais plongé l’empêchait simplement de penser, d’entendre, de ressentir. Une seule chose tournait désormais en boucle dans son esprit embrumé.

Qu’est-ce que cela implique ?

Il fallut quelques minutes, longues minutes, au guide, pour reprendre conscience, sortir de cette torpeur, de ce coton dans lequel il s’était enfoncé avec une certaine satisfaction. Mais la réalité le rattrapa lorsque le lourd corps du guerrier s’effondra à ses côtés, l’obligea à tourner la tête dans sa direction. Il sursauta, à retardement, se rendant compte qu’il n’avait même pas pris la peine de s’assurer que tous étaient vivants, en sécurité. Et une vague de honte, de peur et d’angoisse le submergea, le faisant vaciller, s’effondrer à quatre pattes, vomissant de nouveau ses sensations qui l’emplissaient.

Lorsque la nausée fut passée il se traina contre un arbre et s’y adossa, prenant des airs de pantins désarticulés, épuisé, abattu.

« Je ne peux rien pour les blessés… marmonna-t-il dans un souffle, mais je peux aider les plus faibles d’entre vous à rentrer… Laissez-moi… laissez-moi juste un instant… »

Conclu-t-il, s’accrochant à ce rôle de guide qui lui était si cher. Le seul de ses costumes qui semblait lui aller à ravir. Le seul qu’il se sentait prêt à endosser à l’heure actuelle.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Maël Belorme
avatar
Messages : 58
Avatar et crédits : LivvyBe (aka Eskimo. sur Epicode)
Guide
Guide



Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [Intrigue 1] L'écho des soupirs   Dim 11 Fév - 15:38

La douleur me réveilla, accompagnée de la voix pressante de ma soeur. J’avais perdu connaissance sous le choc, alors que je m’étais jeté en travers du chemin pour la protéger. Malgré la douleur qui me tiraillait, je souris. Rosalie était vivante. Elle me parlait. J’avais réussi à la sauver. Je manquais de retomber dans l’inconscience mais elle m’en empêcha, m’intimant de me lever et de la suivre.

Je m’exécutais, non sans mal. Mon bras me lançait. Une douleur vive, qu’il m’était impossible d’ignorer. Chaque mouvement m’arrachait des grognements de douleur. Une douleur dans la poitrine m’empêchait de respirer profondément pour me calmer. J’avançais à petit pas, m’appuyant sur ma sœur. Je me concentrais pour limiter les mouvements qui m’étaient douloureux.

L’air frais m’annonça que nous étions sortis de la grotte. Hors de danger. Enfin. Je me laissai glisser sur le sol, contre un arbre. Les yeux fermés, je me concentrai sur ma respiration. Rentrer au camp serait difficile, surtout seul. Je n’osai pas demander à Rosalie de m’accompagner. J’avais peur d’affronter son refus. Je savais qu’elle refuserait. Mais si elle ne pouvait pas rentrer avec moi, peut-être pouvait-elle rester avec moi malgré tout. Le temps que je sois en état de faire le trajet. Le temps qu’elle m’explique ces années passées loin de sa tribu. Elle m’avait promis après tout. D’une voix faible, je l’appellais.

« Rosalie ? »

J’ouvris les yeux, la cherchant du regard. Soulagé de la trouver encore là, près de moi. Soulagé qu’elle ne se soit pas évanouie dans la nature sitôt sortis.

« Tu veux bien rester un peu avec moi ? »

Il faudrait s’éloigner un peu de la grotte. Nous ne pouvions pas camper là. Mais nous pouvions redescendre jusqu’au cours d’eau en contrebas. Nous y serions à l’abri quelques temps.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
L'Aube
avatar
Messages : 86
Maître du jeu
Maître du jeu



Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [Intrigue 1] L'écho des soupirs   Dim 11 Fév - 18:26


Matija5850

Conclusion


29 eme jour du mois d'Idda, le soleil commence à se lever



Le vent souffle et soulève vos habits en lambeaux, emportant avec lui l'histoire que vous venez de vivre pour le disséminer dans le monde entier. Au loin, le ciel s’éclaircit et se pare de mille couleurs aux tons chatoyants. Le soleil se lève apportant avec lui un nouveau jour. Vous aussi, vous êtes différents maintenant, porteur d'un savoir qui fait toute la différence. La nuit n'est plus sur les terres de Nòtt et il vous semble presque qu'une nouvelle ère se dessine devant vous.

La bise, les esprits, ils n'ont pas chaumé, car vos noms ont été murmuré aux oreilles de ceux qui savent entendre. Tous les shamans savent désormais, eux-aussi, que quelque chose s'est passé. Ils ne savent pas quoi, mais sans nul doute qu'à votre retour vous serez mandés auprès d'eux pour expliquer la situation et pourquoi les esprits ont fait résonner votre patronyme avec autant de puissance dans le flux qui parcourt le Monde. Vous n'êtes plus qu'un simple spectateur, une victime, vous avez été propulsés dans la tempête et désormais, qu'importe vos choix et vos actions, elles contribueront à son déchainement.

Puisque vous avez aidé et libéré le fantôme plutôt que de le malmener et de le détruire avec le Golem, les Esprits vous sont favorables et sympathique à l'avenir. Faites toutefois attention car attirer leurs attentions n'est jamais réellement une bonne chose. Dès que les différents pans du Monde se mélangent cela génèrent souvent d'étranges réactions avec des conclusions pour le moins inattendues.

Mais pour le moment, alors que les rayons du soleil éclaire timidement le ciel et peine à chasser les ombres de la nuit, vous êtes encore bien ignorants de ce qui va se passer.


Fin du prologue : l'echo des soupirs.



Conclusion pour vos personnages:

Opale:

•. Tu as obtenu un page de rituel qui te permettra d'obtenir une ombre gardienne qui te suivra pendant une semaine. Tu peux avoir recours à n'importe quel shaman pour s'occuper du rituel. Cependant, à la fin de son utilisation, il faudra que tu offres à l'ombre quelque chose en retour en guise de rémunération, sans quoi tu seras maudite pendant un cycle lunaire.
•. Tu es désormais rasée d'une partie du crâne. Tu as de sacrées blessures au niveau du flan et de l'épaule, ainsi que la cheville foulée. Si pour le moment ce sont des blessures qui demanderont essentiellement du temps pour guérir, n'oublie pas que faisant partie de la tribu de Nep, au pauvre moyen, les risque sd'infections sont grands. Prends donc bien soin de toi.
•. Tu es désormais vu par les Esprits comme celle qui les libère de leur prison matériel.
•. Tu ne seras pas accueillis avec méfiance chez les tiens quand tu rentreras, cependant les trois chefs te convoqueront pour que tu leur raconte ton aventure en détail, surtout concernant tes compagnons et ce que tu as pu voir. Les Neps risquent d’avoir bientôt pas mal de boulot de contre-bande en réponse à la rumeur propagé par les Esprits.


Alrik:

•. Tu as obtenu une fiole d'un liquide à la couleur atypique. Il s'agit en fait d'un élixir de l'ancien temps, celui des dieux, tu pourras utiliser la magie pendant quelque heures si tu le bois, mais gare à toi, ton corps n'y étant pas habitué tu tomberas par la suite malade pendant une semaine. Ton personnage ne connait pas son utilité, pour le faire expertiser, tu peux aller voir un Njords, un Eïr ou encore un Luspien. Envoie un mp au staff pour nous dire qui tu iras voir pour que nous te donnions les informations que ton personnage recevra.
•. Tu as des lacérations assez conséquentes (mais pas grave, tu écoperas tout au plus de cicatrices pour peu que tu fasses attention) au niveau de la hanche et du torse.
•. Les Esprits ont tout vu, ils savent que tu es un peureux et cela les amuse énormément. Bien malheureusement pour toi qui verra tes prochaines journées remplient d'évènements insolites qui feront travailler ton imagination et te donneront la chair de poule.
•. Ton nom sera sur toutes les lèvres une fois rentré dans tes terres et les anciennes histoires vont refaire surfaces. Certains iront arguer que ce sont les dieux qui te mettent à l'épreuve pour que tu puisses racheter ton âme, jumelle et souillé par celle de ton frère, de ses pêchés.


Raphaël:

•. Tu n'as pas subit de dommage
•. Avant de partir, tu as eu le temps de prendre une petite fiole de cette substance étrange. Tu as désormais de quoi passer inaperçu auprès des Esprits et des dieux pendant quelques heures, à usage unique.
•. Soit soulagé, les voix ne deviendront pas plus virulentes, du moins, pas plus nombreuses. Si ce sont des esprits qui occupent tes pensées, ils semblent suffisamment bien installés pour refuser de la place supplémentaire auprès de leurs congénères. Cependant, lorsque tu rentreras, une crainte nouvelle sera lisible dans les yeux de tes congénères Luspien et le shaman qui songeait à te prendre sous son aile va devenir de plus en plus insistant après cette histoire.


Lothar:

•. Tu as la quasi totalité du dos oedématié (C'est enflé, ça va devenir bleue, puis prendre des teintes assez moches pendant quelque temps) ce qui sera assez douloureux, pour ne rien arranger tes côtes sont fêlée et ton arme complètement fichu. Il faudra que tu en refasse forger une.
•. Dommage, tu aurais pu jouir de la bénédiction d'un esprit si tu n'avais pas fait tombé le parchemin, qui était une carte, lors de ton combat contre la créature.
•. Sache que la mise à mort de l'étrange rat anormalement grand, aura des conséquences. Pour le moment tu pourras simplement remarquer une prolifération de rongeur là ou tu te trouves (il faut dire que ces satané dunien et leur lubie avec les animaux ne doit pas aider)
•. Un Hald t'attendra sur les terres de dunan à ton retour, tu as ordre de surveiller ce qui se passe et d'envoyer toutes informations utiles (il t'a été donné des contacts Hald qui sont aussi sur le territoire et pouvant servir de messager). C'est le Nuada lui-même qui t'envoie ces directives. De plus, il voudrait avoir des informations sur l'ensemble des membres de ce groupe dont les esprits ont soufflé les noms.


Maël:

•. Tu as le bras cassé et toute la partie gauche du visage égratigné, globalement toute la partie gauche de ton corps sera douloureuse et rappée. Tu as également quelques côtes fêlées.
•. En explorant les portes tu es tombant sur de drôles de champignons. Pendant plusieurs jours, non seulement ton teint paraitra grisâtre à cause de cette étrange poussière qui s'est imprimée sur ta peau, mais encore en plus tu auras les cordes vocales irritées, rendant ta voix plus aigüe qu'elle ne l'est normalement.
•. Il semblerait que ta dévotion envers ta sœur n'aie pas laissé de marbre certains Esprits, et tu remarques que les fleurs ont tendance à éclore quand tu es dans les parages.
•. Beaucoup de femme viendront te faire des avances, pensant que tu a été béni des Esprits et des dieux, tu ne peux qu'être un bon partenaire et fournir des bébés à l'avenir glorieux. Ton clan va gagner en renommé aurpès des Eïrs.


Helga :

•. Tu as des lacérations au niveau du dos.
•. Toi qui aimes la tranquillité, tu ne risques pas de la retrouver une fois rentré, personne ne sait encore si les esprits vous ont ou non à la bonne, ainsi et au vu de tes antécédent pour éviter que des souillures ne s'accrochent à ton âme, il te sera demandé de subir quelques rituels de purifications qui consisteront en des jeun et des bains dans une source d'eau pur.


Ràn:

•. Tu as le poignet droit de foulé et tout le membre inférieur gauche oedématié, tu boiteras pendant quelques temps.
•. Tu portes en toi la connaissance, les esprits l'ont vu, de même qu'il ont sentie ta sensibilité au flux du monde, mais ta tentatives de fuite les as laissé perplexe. Ils observeront désormais tes mouvements pour savoir quoi penser de toi, du moins, certains d'entre eux ont cette curiosité là.
•. Une fois de retour chez toi, c'est une suspicion palpable que tu ressens, surtout de la part du Dadga, mais force est de constaté que tu n'as pu ourdir pareil plan et puis finalement tout ne se finit pas si mal. si on t'as à l’œil, ton avis est pris légèrement plus en considération et ton maître daigne désormais t'apprendre quelques petites bases en plus. Sait-on jamais si ce qui se dit est vrai, il faudra que tu puisses aussi te rendre utile.

Pour la suite des répercussions par tribus et l'ouverture de la nouvelle intrigue c'est par


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Intrigue 1] L'écho des soupirs   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Intrigue 1] L'écho des soupirs
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-
» Résumé de l'intrigue
» INTRIGUE #1 ☠ halloween party
» ♣ intrigue oo5.
» La Vapeur des Soupirs [PV-Rin]
» L'amour est une fumée faite de la vapeur des soupirs ♦ Hélène & Lilieth

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les terres de Nòtt :: Continent :: Chaîne montagneuse Mirn :: Grottes et sources chaudes-
Sauter vers: