Partagez | 
 

 [Intrigue 1] L'écho des soupirs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
L'Aube
avatar
Messages : 149
Maître du jeu
Maître du jeu



Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: [Intrigue 1] L'écho des soupirs Dim 31 Déc - 7:21


Matija5850

Tour 1


28 eme jour du mois d'Idda, vous êtes en fin de journée, le soleil commence à décliner



Vos rêves sont troublés depuis quelque temps déjà. Cependant, au cours des dernières semaines, cela a évolué, ils sont plus fréquents, plus vivaces. Aucun repos ne vous est permis tant ils vous prennent aux tripes en vous réveillant en sursaut en pleine nuit. Le manque de sommeil commence à vous ronger et même lors de siestes vous n'êtes pas épargnés. Vous y voyez toujours cette même grotte, cette même entrée, l'image est imprimée sur votre rétine lorsque vous vous réveillez. On dirait bien qu'il s'agit d'une invitation. Votre instinct vous souffle le reste, sans que vous n'en ayez réellement conscience. Vous ne connaissez pas ce lieu, mais vous savez où il est, du moins comment vous y rendre. La route? Étrangement vous la connaissez, il faut que vous y alliez, vous n'en pouvez plus, après tout ces songes ne vous laissent aucun répit ni repos.

Les Amulettes, les prières, les incantations ou sort shamanique?

Rien, rien ne marche. Et les autres, ceux de votre clan ne semblent pas autant souffrir que vous de cette récurrence insupportable. Quelle solitude et quel fardeau ! Des brides de mots et de souvenirs qui ne sont pas les vôtres se sont immiscés dans votre esprit, troublant la quiétude de vos pensées.  Autant aller voir ce qu'on veut de vous, cela ne vous engagera à rien n'est-ce pas?

N'est-ce pas?

De cela rien n'est moins sûr, mais seuls les dieux le savent. Seuls les esprits, sentinelles muettes, connaissent cette âme en peine et savent ce qu'elle recherche. Ce pourquoi elle a besoin de vous.

Vous y voilà donc après quelques jours ou semaines d'un voyage dont les nuits ont été épargnées de ces visites impromptues, comme pour vous récompenser d'avoir suivi les indices qui ont été disséminés dans votre esprit troublé. Tout cela peut vous sembler bien stupide désormais que vous êtes reposé, perdu à la limite des terres Eïrs et de la Chaine Mirn.

De qui ou de quoi suivez-vous donc la trace?

Vous n'êtes pas seul, car d'autres personnes sont déjà sur le seuil de la caverne, tous semblent attendre un signal, quelque chose - toi aussi - n'importe quoi indiquant pourquoi on vous a mené dans ce lieu.  Cette grotte est sinistre avec sa gueule béante dont les dents acérées sont formées de rochers effilés. Faut-il y rentrer ou non? Votre instinct vous souffle oui, mais peut-être que votre bon sens n'est pas tout à fait de cet avis...

Vous trouverez le sujet de l'intrigue par ici.  Si vous n'êtes pas inscrits, veuillez demander par mp l'autorisation à Ràn ou Lothar avant de vous joindre à l'aventure afin que l'on vous intègre au jeu!

Revenir en haut Aller en bas
L'Aube
avatar
Messages : 149
Maître du jeu
Maître du jeu



Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [Intrigue 1] L'écho des soupirs Dim 7 Jan - 18:07


Matija5850

Tour 2


28 eme jour du mois d'Idda, vous êtes en fin de journée, le soleil commence à décliner



Vous avez vu une masse noire et velue mettre la main sur Raphaël, l'entraînant dans la caverne.  Pas le temps de réfléchir, vous êtes vite d'accord : il faut sauver l'enfant. Tous ne sont pas jovials d'avoir suivi le mouvement, mais ils sont là, nos aventuriers, les Dieux et les Esprits vous regardent avec intérêt même si vous ne le savez pas. Ça débute, ça commence et tout ceci n'est qu'un prologue d'une histoire qui débute. A vous de décider où elle vous emmènera !

Une fois à l'intérieur, vous retrouvez un Raphël pareil à lui-même et nulle trace de son ravisseur.  Il n'a rien, les dieux soient remerciés.  Maintenant que vous êtes dedans, autant continuer à avancer.  Une atmosphère malaisante se dégage de la pierre et plus vous avancez plus vous remarquez d'étranges détails. D'abord ce sont les murs qui se lissent, puis le sol qui se dalle. Des encoches ont été savamment creusées, ici on peut y déposer une flamme pour brûler les bouts de chanvres noircies, des rainures encore trempées d'huiles semblent pouvoir propager le feu pour allumer l'ensemble des alcôves.  Une ancienne grotte Luspienne oubliée peut-être ?  Des dessins sont gravés sur les murs, une histoire? Vous n'en êtes pas sûrs, l'ensemble se suit, s'anime presque sous les lueurs d'une torche allumée et préparée par Alrik et Maël.

Vous avez l'impression que quelque chose s'appuie contre votre dos et vous pousse à avancer, plus vite voyons ! On vous presse et c'est presque si vous n'entendez pas la remontrance se réverbérer contre la pierre. Et là ? N'est-ce pas un souffle glacé que vous avez senti sur votre nuque? Pourtant quand vous vous retournez, il n'y a rien. Vous savez, vous savez que vous devez la trouver...Tiens ?! Mais qui ça?

Vous n'en avez aucune idée, mais c'est une pensée qui tourne en boucle, comme une obsession. Et vous voila désormais bloqués par une porte.  Des runes y sont gravées, au-dessous de chacune des niches avec une coupole.

Six runes, six encoches.



Il n'y a pas d'autre issue possible, que faire? Tenter de l'ouvrir ou rebrousser chemin? Et là? Est-ce un grognement que vous avez entendu au loin rouler entre les parois de la grotte? Vite! Le mot est soufflé, mais personne ne pipe mot, votre imagination encore ou bien est-ce réel?

Vous trouverez le sujet de l'intrigue par ici.  Si vous n'êtes pas inscrits, veuillez demander par mp l'autorisation à Ràn ou Lothar avant de vous joindre à l'aventure afin que l'on vous intègre au jeu!



Les missions pour ce tour étaient :

Alrik a écrit:
Des symboles qui ne veulent rien dire et une porte close. Coincé avec des souvenirs qui n'ont pas de sens et qui n'aideront pas à vous faire avancer. Tu es un peu désemparé, peut-être même te demandes-tu ce qui tu fiches ici. Pourquoi es-tu rentré? Pourquoi as-tu suivi tous ces gens. Ce n'est pas ton genre toi qui recherche la solitude. Tout à tes pensées moroses ou tes réflexions concentrées, tes yeux dérivent de la porte au mur, de la porte au sol, de la porte au plafond. La lueur de ta torche n’émet qu'une faible lumière et pourtant, un éclat attire ton regard. Ces courbes gravées dans le sol, là, sous le pied de Lothar, n'est-ce pas...? Mais oui, il semblerait que le symbole soit le même que celui-ci.

Peut-être devrais-tu y jeter un coup d’œil? Mais avant il faudrait que ce Hald terrifiant qui a connu ton frère se pousse.
Pourquoi rien n'est jamais simple?
Que vas-tu faire ? quelque chose te dit -ton petit doigt peut-être? - que la solution n'est pas loin. Peut-être préfères-tu alerter les autres et montrer le symbole à l'ensemble du groupe, se taire? Que faire? à toi de voir?

Opale a écrit:
Tu as suivi le mouvement, tu n'as pas fait tout ce chemin, tu ne t'es pas séparée des tiens et pris le risque de voyager seule pour rebrousser chemin à la première grotte un peu effrayante venue. Mais voilà, à peine entrée que les questions s’amoncellent déjà, quel est cet endroit? Que faite-vous ici? L'adrénaline et la curiosité ravagent sans doute tes veines, mais voilà, elles se sont heurtées à un mur.

Littéralement.

Contrariée? tu l'es peut-être et puis cette silhouette, cet homme, il te dit quelque chose, mais tu n'as pas encore vu son visage et cela t'agace prodigieusement. Alors tu observes et tu regardes. La porte, l'homme, la porte, le sol, l'homme. L'homme, la po...Par les couilles d'Alrunn que c'est frustrant hein? Et puis là, sur la main qu'il a posé sur le mur, alors que tu détaches tes yeux pour la nième fois de lui, tu le remarques. N'est-ce pas le même symbole gravé sur la pierre qui a été peint sur la porte?

Peut-être devrais-tu aller jeter un coup d’œil, car la réponse y est peut-être cachée.
Avancer et savoir ce qu'il en est, que les rêves se calment et retrouver le repos. C'est alléchant, assez pour faire bouger cet homme (Maël) ?

Peut-être préfères-tu alerter les autres et montrer le symbole à l'ensemble du groupe, se taire? Que faire? à toi de voir?

Vous avez tous deux réussi avec brio, il était très drole de vous voir bataillé avec les personnes bloquant le passage, je vous ajoute 35 points à votre cagnotte.


Dernière édition par L'Aube le Dim 14 Jan - 18:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
L'Aube
avatar
Messages : 149
Maître du jeu
Maître du jeu



Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [Intrigue 1] L'écho des soupirs Dim 14 Jan - 18:45


Matija5850

Tour 3


28 eme jour du mois d'Idda, vous êtes en fin de journée, le soleil commence à décliner



Vous avez récupérer les 6 offrandes que vous déposez dans chaque alvéole, les signes sont les mêmes que sur les dalles qui les cachaient. La porte s'ouvre sans un bruit, doucement, lourdement, c'en est presque dérangeant. Vous entrez et tandis qu'elle se referme sur vous, il vous semble apercevoir dans les ombres, là où vous vous teniez il y a un instant des yeux d'un rouge luminescent. Un grognement filtre et se mêle à celui plus fort du battant qui se referme. Vous voilà... piégés? Vous auriez pu vous en inquiéter, mais vous avez d'autres esprits à fouetter, car au milieu de vous, se déformant, se dilatant, une masse blanchâtre se convulse pour se reconstituer et se stabiliser enfin en une forme reconnaissable. Une fantôme? Un esprit? Vous croyez y distinguer un visage humain, mais ses traits sont changeants et flous donc dur à décrypter. Il vous regarde, vous le regardez et voilà que chacun prend la mesure de ce qu'il se passe. Il est visible. Celui qui... Qui quoi au fait? Était-ce lui qui vous a poussé dans cette grotte ?

Serait-ce un regard accusateur qu'il pose sur chacun de vous? Qu'allez vous faire? Et comment réagir ? La fuite ne semble pas possible, du moins pas par là où vous êtes arrivés.
Puis soudain, c'est la tempête et une avalanche de mots vous tombe dessus.

« Vous, vous ! ... Que!? Où est-elle? Qu'est-ce que vous en avez fait. Je l'ai cherchée partout, partout, depuis que je me suis réveillé. Elle n'est nulle part, et ici, ici ! Dans ce cauchemar que vous avez construit, ici, je ne pouvais pas y aller. Maintenant dites-le moi ! J'ai assez souffert non!? vous avez bien ris, bien profité, alors dites-moi? Je n'arrêterai pas tant que je ne l'aurai pas retrouvée, je le lui ai promis ! Vous avez eu ce que vous vouliez, j'ai tout fait! TOUT !"

Et sa litanie continue, les propos sont hystériques et la voix hachées de sanglots qui se partagent la scène avec des rires un peu fou.

Vous trouverez le sujet de l'intrigue par ici. Si vous n'êtes pas inscrits, veuillez demander par mp l'autorisation à Ràn ou Lothar avant de vous joindre à l'aventure afin que l'on vous intègre au jeu!



Les missions pour ce tour étaient:

Raphaël a écrit:
Un fantôme! Un véritable fantôme, même toi tu en reste sans voix ou peut-être pas. Après tout, toi seul sait ce que les voix t'enseignent. Mais la stupeur ne durent pas, dès qu'il se mets à geindre, à quémander, tu as l'impression de subir les voix, mais réellement. Qu'il a l'air désespéré, qu'il semble désemparé et perdu. Peut-être même plus que vous. Et si tu tenté de le calmer, après tout, ta bouille d'ange et tes yeux innocents arriveront peut-être à lui faire entendre raison.

Dans un sens, mieux vaut avoir un revenant pour allié que comme ennemie, sait-on ce que ces choses là peuvent faire?

Maël a écrit:

Un fantôme! Qui l’eut cru. Il devrait te faire peur, te faire frissonner, peut-être que ce fut le cas, mais dès qu'il ouvre la bouche et qu'il parle, qu'il supplie, tu te prends à avoir pitié de cette âme en peine. Si vous ne pouvez faire demi-tour autant l'aider. Tu aperçois ces portes un peu plus loin et si le spectre semble inconsolable, peut-être que ce qu'il cherche se trouve derrière l'une des portes?

Te sens-tu l'âme d'un explorateur?

Vous avez tous deux réussis, vous gagnez donc 35 points chacun. Continuez à nous éblouir de vos prouesses, L'Aube est bien aise de vous voire vous débattre avec ses missions.


Dernière édition par L'Aube le Dim 21 Jan - 18:38, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
L'Aube
avatar
Messages : 149
Maître du jeu
Maître du jeu



Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [Intrigue 1] L'écho des soupirs Dim 21 Jan - 18:29


Matija5850

Tour 4


28 eme jour du mois d'Idda, vous êtes en fin de journée, le soleil commence à décliner



Vous vous avancez tous, une Ràn mise en avant par la main de fer d'un guerrier exaspéré. Et à mesure que vous vous approchez, le fantôme s'évapore, comme pour vous signifier que c'est là le bon choix. La porte est immense, géante, impressionnante. Elle s'étend du sol jusqu'au plafond, démesurée. Lorsque la shaman la touche, puisque c'est à elle qu'on a incombé la tâche d'ouvrir, de petits cristaux, jusqu’à présent invisibles, s'illuminent d'une lueur bleutée rassurante. Mais rien. La porte ne bouge pas. Elle a beau pousser, rien à faire. Puis dès que vous vous y mettez tous, quelque chose d'étrange se produit : comme si vous saviez quoi faire, chacun d'entre vous, le guerrier y compris, s'empare d'un des cristaux, le plus naturellement du monde pour le ranger quelque part sur vous. Ils sont petits, mais de la taille de votre paume tout de même. Ils cessent de luire et prennent désormais un aspect rocailleux et noir.

Vous ne devez pas vous en défaire, vous le savez. C'est un bien précieux. De quoi? Vous le saurez bien assez tôt.

Les autres disparaissent à votre insu, ne laissant que des creux vides et dérangeants. Où sont-ils allés? Est-ce vraiment le moment de vous poser la question? Un déclic résonne et la porte s'ouvre comme une ultime invitation.

Il fallait demander gentillement, aussi simplement que cela. Devant vous se révèle une salle, la dernière, circulaire, sans autre porte apparante. La lumière a été amené ici par le même mécanisme que jusqu’à présent. Mais ce qui vous attire, ce qui vous choque, c'est son centre. Au milieu, sur le sol, des marques, des signes, des courbes y creusent des sillons. À chaque point cardinal, des vasques et au milieu, un squelette en bien mauvais état, accroché dos à dos avec des fil d'or à un monticule, sculpture ratée et grotesque à forme humanoïde, composé de terre, de pierre, d'argile, de bois.

Le fantôme réapparait, vous traverse tous, vous laissant une sensation étrange. Il s'arrête devant l'amas et le squelette. Vous ne voyez pas très bien, mais dans la pénombre, vous comprenez que quelque chose cloche, il...vibre? C'est bien cela, il vibre, se déforme, comme s'il avait du mal à maintenir sa forme. Il revient vers vous, il n'est pas dur de l'imaginer rouge de fureur.


« C'était vous! Vous! Vous! J'avais raison! Qu'est-ce que vous lui avez fait ! Vous aviez promis de la laisser en vie si je vous écoutais, et j'ai écouté, j'ai tout fait! TOUT!"


Il hurle, se répète. Il n'est plus désespéré, mais bien en colère, en fureur même. Et une âme vagabonde souillée par la haine n'est jamais de bonne augure. Les petites flammes qui vous illuminent vacillent, faisant écho à la rage de l'être immatériel. La température ne vient-elle pas de monter?
Qu'allez vous faire? L'exorciser, le calmer? Vous ne pouvez pas restez sans rien faire.
C'est à vous de voir. Il faudrait aussi que vous songiez à trouver une sortie.



Les missions pour ce tour étaient:

Rapahël a écrit:
Ces immenses vasques, elles t'interpellent. N'as-tu pas envie de fouiller quelques unes d'entre elles pour voir ce qui s'y cache ? Le Fantôme est en colère, pire que tes parents lorsque tu fais des bêtises, même si cela fait bien longtemps qu'ils ont arrêté de te crier dessus, il ne savent plus trop comment faire avec toi. Mais là n'est pas le sujet, peut-être y a-t-il quelque chose là-dedans pouvant faire revenir à la raison cette âme en peine, lui rappeler quelque chose, n'importe quoi qui lui ferait prendre conscience que vous n'êtes pour rien dans cette histoire?

Que vas-tu faire? Comment se soustraire au regard brulant du fantôme sans l'offusquer davantage?

Ton intervention éclair nous a fait beaucoup rire. Nous avons bien compris que tu n'étais pas forcément en état d'écrire et ta détermination nous as fait chaud au cœur, c'est donc bien évidemment que tu as réussis, de justesse, mais tu gagnes tes 35 cristaux.

Alrik a écrit:
Tes nerfs sont à vifs, tu as suivi le mouvement, la peur d'être seul à supplanter celle de rencontrer de nouvelles créatures. Mieux vaut être en groupe que seul dans le noir non? Mais voilà que tes yeux s'accrochent au squelette. Tout ici semble vouloir te rappeler, te mettre devant l'évidence. Tu perds littéralement pied, la panique et l'angoisse font disjoncté toutes pensée cohérente et tu en est sûr. Celui qui gît au centre de la pièce n'est pas ce que cherchait le fantôme, mais ton frère. Mort par ta faute, tu te dois de lui dire que c'est faux, que ce n'est pas vrai. tu te dois de le prendre dans tes bras pour demander pardon.

Pas sûr que le fantôme en soit très content cela dit.
Que vas-tu faire?

Du drama ! Tu as été parfait, L'aube est bien contente de t'avoir vu ainsi jouer le jeu. Dommage que tu n'ai pas réussis à aller jusqu'au bout pour faire un calin à ce squelette, nous auriez bien aimé t'y voir piéger toi aussi !
tu gagnes bien évidemment 35 cristaux et tu peux remercier Helga de t'avoir secouru d'un funeste destin.

Helga a écrit:
Tu as peur devant la colère de cet esprit, peut-être est-ce pour ça que tu as détourné les yeux et que tu le vois. Cet homme discret qui est resté un long moment dans l'une des salle et n'en est ressortit qu'une fois que vous vous êtes mis en route vers la porte. Alrik, tu crois avoir entendu son nom dans les conversations tantôt.
Tu le vois, les yeux dans le vague, un tremblement agitant ses membres, avancer comme un somnambule vers ce squelette. Tu devrais l'en empêcher, qui sait ce qui se produirait s'il le touchait, le fantôme n'aimera pas ça, il était déjà assez en colère comme ça.

Que vas-tu faire?

Bravo à toi pour avoir réussi à stopper ce grand gaillard, de l'avoir détourné de son but et d'ainsi lui éviter, à lui aussi, de se faire aspirer par ce perfide mécanisme. Qui sait ce que l'âge a fait aux mécaniques et aux inscriptions des rituels qui ont mis à jour un tel monstre. Il ne s'en serait certainement pas sorti indemne. 35 cristaux pour toi.


Dernière édition par L'Aube le Dim 28 Jan - 18:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
L'Aube
avatar
Messages : 149
Maître du jeu
Maître du jeu



Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [Intrigue 1] L'écho des soupirs Dim 28 Jan - 18:13


Matija5850

Tour 5


28 eme jour du mois d'Idda, vous êtes en fin de journée, le soleil commence à décliner



Orest Amemort pose ses yeux fous, ou du moins ce qui lui sert de yeux, sur la compagnie, le guerrier, la shaman, les deux guides, la sylv, La nep et l'enfant. Drôle de horde que voilà, avec leur désorganisation, leurs querelles internes, sa folie les avaient sans doute un peu contaminer aussi. Il réfléchit aux paroles, à ce qu'il voit. Mort? Lui? Mort? Impossible. Et pourtant, la température se stabilise, l'air cesse d'être oppressant et le silence s'installe, seulement brisé par les lamentations hoquetantes du celui qui a perdu sa moitié.

Le fantôme s'éloigne d'eux, dans une discussion interne dont l'issue pourrait leur sauver la mise, les mettre à l'abri des cauchemars et du courroux de l'esprit, leur éviter la naissance d'un démon et d'encourir les conséquences. Il se dirige vers le squelette et l'espèce de sculpture grossière. Il observe en silence, il vous semble presque voir un trou se creuser à l'endroit où devait supposément se trouver son cœur.

"Vous avez raison... Ce combat est vain...Je..je suis mort."

Dans sa voix c'est la résignation, une conclusion qu'il a du mal à admettre et vous soulage d'un poids énorme. Enfin, c’est la fin, vous allez pouvoir partir et lui aussi, dans le royaume des morts où est sa place. Peut-être même aurez-vous le temps de lui poser quelques questions sur sa vie, sur cet endroit et cette personne qu'il cherchait.
Il dépose ses yeux une dernière fois sur la dépouille, touche son crâne de sa main fantomatique, lui donne un dernier baiser.

Le sol rayonne de cette étreinte, les sillons s'illuminent d'une lumière vermeille et le fantôme crie. Il hurle une souffrance qui vous glace les os. Vous avez à peine le temps de le voir se faire aspirer non pas par le squelette mais par le monticule terreux. Celui-ci prend alors vie, il a des bras monstrueux qui touchent le sol, des tronçons en guise de jambes et un corps absurdement massif.

Des pierres et des runes brillent doucement tandis que la chose s'anime.

Il s'agissait en fait d'un golem, ancien artefact datant de la guerre des dieux destiné à emprisonner esprit et autres êtres immatériels dans des sculptures de pierre, de terre et de bois, qu'importait les matériaux. Des créatures redoutables, destinées à chasser des dieux. La malveillance résiduelle, la souffrance et les fragment de souvenirs de celle qui cherchait étaient encore coincés dans ce réceptacle, le faisant sombrer dans mille tourments. Il ne peut pas lutter et vous voilà devant une être bien décidée à chasser les intrus de son territoire.

Définitivement.

Dans ce qui lui tient lieu de dos, se trouve une serrure. Peut-être qu'une clé serait la solution à votre problème. Ou alors tenterez-vous plutôt le combat frontal en détruisant toutes les orbes qui fournissent l'énergie nécessaire à cette créature pour se mouvoir? L'une dans chaque paume, la dernière sur son crane.
Trois cibles.

Vous pouvez toujours tenter de fuir, mais il n'est pas certain que vous y parveniez tous vivant.



Les missions pour ce tour étaient:

Lothar a écrit:

Bastooon! dirait le barbare, en attendant voici quelque chose contre quoi tu peux faire quelque chose. Un être matériel contre qui croiser le fer. Peut-être es-tu le seul salut de ce groupe qui t'insupporte. Vas-tu faire demi-tour et les laisser se faire massacrer? Cependant L'Aube apprécierait que tu reste et aide tes petits camarades en détruisant ces orbes qui semblent te narguer.

comme c'est la seule mission que tu as par apport à tes petits camarades, cette mission comptera pour double. Si et seulement si tu arrives à caser les mots suivant dans tes postes :
Ornithorynque, cacahuète, pâquerette et couronne.

Tu as relevé le défis et tu as réussi, tu obtient donc tes 70 cristaux et j'avoue avoir bien rigolé de te voir caser ces mots.

Maël a écrit:

L'énorme bête de terre et de bois s'anime, as-tu peur? en as-tu le souffle coupé ? Mais voilà qu'il bouge, qu'il charge sur...sur Rosalie? Elle-même trop occupée à se diriger vers le petit Raphaël n'a pas forcément fait attention. Et si tu allais l'aider, la secourir et regagner ton statut de grand frère. Le faire valoir au monde pour l'obliger à se confier. Du moins, si vous réussissez à vous en sortir vivant.
Alors, relèves-tu le défi?

Tu as réussi, mais fait attention à toi, s'interposer entre une créature mythique et ta frangine aurait pu te valoir la mort. L'Aube est bien contente que tu ais survécu, tu gagnes tes 35 cristaux !

Opale a écrit:

C'est Raphaël qui a vu la clé, dans cette vasque, l'a-t-il prise? L'a-t-il laissée? c'est un mystère, mais si ton personnage s'en empare pour tenter de le mettre dans la serrure pour délivrer le fantôme emprisonné, l'Aube en serait bien aise.
Attention tout de même car des serpent dorment profondément à l'intérieur de celle ci, lover tout contre le métal de la clé. Venimeux, pas venimeux? À toi de voir si tu prend le risque de te faire mordre ou non.
Relève tu le défi?

Bien bien bien, grâce à toi et à Lothar tout se fini bien, ça aurait pu être pire, tellement pire. ainsi vous pouvez repartir l'esprit tranquille et toi tu empoche tes 35 cristaux!


Dernière édition par L'Aube le Dim 4 Fév - 18:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
L'Aube
avatar
Messages : 149
Maître du jeu
Maître du jeu



Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [Intrigue 1] L'écho des soupirs Dim 4 Fév - 18:22


Matija5850

Tour 6


28 eme jour du mois d'Idda, vous êtes en fin de journée, le soleil commence à décliner



Quel étrange ballet se tient dans cette pièce macabre, s'il y avait eu un public sans nul doute que les paris auraient été serrés. Qui gagnera, qui flanchera? Quel en sera le résultat ? Le guerrier semble être le soliste qui doit briller et faire vibrer les autres de par son talent, le voilà qui tente de détruire les orbes, il réussit, mais n'en brise qu'une. En réponse, il se fait violemment projeter contre un mur.

Puis il y a la souris, agile et rapide qui tente de briser le scellé, le Golem l'a vu et il tente de l'arrêter, mais voilà qu'un gêneur s'interpose. Lui aussi se voit envoyer valdinguer plus loin et s'écrase lourdement au sol. Les piaillements des deux autres, les femelles, l'agacent, détournent l'attention. Enfin il y a ces deux autres près du vase bientôt rejoint par Helga, il les voit sans les voire, il est incapable de les détecter, de les analyser. Il y a trop de donnés, si bien qu'il en oublie la souris. Elle n'oublie pas, elle n'a pas perdu de temps, focalisée sur son objectif. La survie avant tout, S'il y a bien une chose qui s'est ancrée en elle durant ces années chez les Neps c'est bien ce crédo, si bien que même son frère meurtri passe après. C'est dans un élan désespéré qu'elle réussit à mettre la clé dans l'encoche prévue à cet effet, un dernier effort, le temps s'arrête, dans un geste désespéré elle la tourne, alors qu'elle voit l'énorme main de la créature arriver sur elle.

Clic

Le bruit, énorme, retentit et aussitôt le Golem s'immobilise. Il se démembre, se désagrège et il s'en est fallu d'un cheveu pour qu'Opale ne se fasse pas ensevelir. Si elle s'en sort vivante, son corps lui ne la remercie pas et demande grâce. Un souffle ballait la salle et tous entendent les derniers mots d'une âme qui vous remercie de lui avoir évité une éternité d'emprisonnement.
Orest vous est redevable et ainsi vous informe-t-il.

« La magie est de retour en ces terres. Le barrage qui retenait son flot et amoindrissait son lit s'est rompu, elle circule désormais de nouveau librement. Attendez-vous à des changements mes amis, car il y en aura. Tous ceux qui vivaient grâce à la magie sont en train d'émerger de leurs léthargies, les sceaux vont sauter, les prisonniers se libérer tandis que d'autres sortiront de leurs cachettes. Et eux... hé bien ils ne resteront pas sans rien faire, ils sont toujours là, je les sens...comment est-ce possible? Soyez prudents, puisse votre ignorance vous préserver et non vous desservir. Merci et adieux"

Ainsi disparaît le fantôme, mais pas le temps de s’appesantir, le souffle magique qui a suivi la libération du fantôme et la destruction du Golem a ébranlé les fondations de cet endroit et il vous faut sortir. Peut-être est-ce le dernier cadeau d'Orest, mais devant vous s'ouvre une nouvelle voie. En l'empruntant, vous émergerez à l'extérieur, sous un ciel étoilé, loin de cette caverne étrange et cauchemardesque.

Revenir en haut Aller en bas
L'Aube
avatar
Messages : 149
Maître du jeu
Maître du jeu



Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [Intrigue 1] L'écho des soupirs Dim 11 Fév - 18:28


Matija5850

Conclusion


29 eme jour du mois d'Idda, le soleil commence à se lever



Le vent souffle et soulève vos habits en lambeaux, emportant avec lui l'histoire que vous venez de vivre pour le disséminer dans le monde entier. Au loin, le ciel s’éclaircit et se pare de mille couleurs aux tons chatoyants. Le soleil se lève apportant avec lui un nouveau jour. Vous aussi, vous êtes différents maintenant, porteur d'un savoir qui fait toute la différence. La nuit n'est plus sur les terres de Nòtt et il vous semble presque qu'une nouvelle ère se dessine devant vous.

La bise, les esprits, ils n'ont pas chaumé, car vos noms ont été murmuré aux oreilles de ceux qui savent entendre. Tous les shamans savent désormais, eux-aussi, que quelque chose s'est passé. Ils ne savent pas quoi, mais sans nul doute qu'à votre retour vous serez mandés auprès d'eux pour expliquer la situation et pourquoi les esprits ont fait résonner votre patronyme avec autant de puissance dans le flux qui parcourt le Monde. Vous n'êtes plus qu'un simple spectateur, une victime, vous avez été propulsés dans la tempête et désormais, qu'importe vos choix et vos actions, elles contribueront à son déchainement.

Puisque vous avez aidé et libéré le fantôme plutôt que de le malmener et de le détruire avec le Golem, les Esprits vous sont favorables et sympathique à l'avenir. Faites toutefois attention car attirer leurs attentions n'est jamais réellement une bonne chose. Dès que les différents pans du Monde se mélangent cela génèrent souvent d'étranges réactions avec des conclusions pour le moins inattendues.

Mais pour le moment, alors que les rayons du soleil éclaire timidement le ciel et peine à chasser les ombres de la nuit, vous êtes encore bien ignorants de ce qui va se passer.


Fin du prologue : l'echo des soupirs.



Conclusion pour vos personnages:

Opale:

•. Tu as obtenu un page de rituel qui te permettra d'obtenir une ombre gardienne qui te suivra pendant une semaine. Tu peux avoir recours à n'importe quel shaman pour s'occuper du rituel. Cependant, à la fin de son utilisation, il faudra que tu offres à l'ombre quelque chose en retour en guise de rémunération, sans quoi tu seras maudite pendant un cycle lunaire.
•. Tu es désormais rasée d'une partie du crâne. Tu as de sacrées blessures au niveau du flan et de l'épaule, ainsi que la cheville foulée. Si pour le moment ce sont des blessures qui demanderont essentiellement du temps pour guérir, n'oublie pas que faisant partie de la tribu de Nep, au pauvre moyen, les risques d’infections sont grands. Prends donc bien soin de toi.
•. Tu a été maudite pas Silke, tu es obligé de dire la vérité et de répondre aux questions que l'on te pose.
•. Tu es désormais vu par les Esprits comme celle qui les libère de leur prison matériel.
•. Tu ne seras pas accueillis avec méfiance chez les tiens quand tu rentreras, cependant les trois chefs te convoqueront pour que tu leur raconte ton aventure en détail, surtout concernant tes compagnons et ce que tu as pu voir. Les Neps risquent d’avoir bientôt pas mal de boulot de contre-bande en réponse à la rumeur propagé par les Esprits.


Alrik:

•. Tu as obtenu une fiole d'un liquide à la couleur atypique. Il s'agit en fait d'un élixir de l'ancien temps, celui des dieux, tu pourras utiliser la magie pendant quelque heures si tu le bois, mais gare à toi, ton corps n'y étant pas habitué tu tomberas par la suite malade pendant une semaine. Ton personnage ne connait pas son utilité, pour le faire expertiser, tu peux aller voir un Njords, un Eïr ou encore un Luspien. Envoie un mp au staff pour nous dire qui tu iras voir pour que nous te donnions les informations que ton personnage recevra.
•. Tu as des lacérations assez conséquentes (mais pas grave, tu écoperas tout au plus de cicatrices pour peu que tu fasses attention) au niveau de la hanche et du torse.
•. Les Esprits ont tout vu, ils savent que tu es un peureux et cela les amuse énormément. Bien malheureusement pour toi qui verra tes prochaines journées remplient d'évènements insolites qui feront travailler ton imagination et te donneront la chair de poule.
•. Ton nom sera sur toutes les lèvres une fois rentré dans tes terres et les anciennes histoires vont refaire surfaces. Certains iront arguer que ce sont les dieux qui te mettent à l'épreuve pour que tu puisses racheter ton âme, jumelle et souillé par celle de ton frère, de ses pêchés.


Raphaël:

•. Tu n'as pas subit de dommage
•. Avant de partir, tu as eu le temps de prendre une petite fiole de cette substance étrange. Tu as désormais de quoi passer inaperçu auprès des Esprits et des dieux pendant quelques heures, à usage unique.
•. Soit soulagé, les voix ne deviendront pas plus virulentes, du moins, pas plus nombreuses. Si ce sont des esprits qui occupent tes pensées, ils semblent suffisamment bien installés pour refuser de la place supplémentaire auprès de leurs congénères. Cependant, lorsque tu rentreras, une crainte nouvelle sera lisible dans les yeux de tes congénères Luspien et le shaman qui songeait à te prendre sous son aile va devenir de plus en plus insistant après cette histoire.


Lothar:

•. Tu as la quasi totalité du dos oedématié (C'est enflé, ça va devenir bleue, puis prendre des teintes assez moches pendant quelque temps) ce qui sera assez douloureux, pour ne rien arranger tes côtes sont fêlée et ton arme complètement fichu. Il faudra que tu en refasse forger une.
•. Dommage, tu aurais pu jouir de la bénédiction d'un esprit si tu n'avais pas fait tombé le parchemin, qui était une carte, lors de ton combat contre la créature.
•. Sache que la mise à mort de l'étrange rat anormalement grand, aura des conséquences. Pour le moment tu pourras simplement remarquer une prolifération de rongeur là ou tu te trouves (il faut dire que ces satané dunien et leur lubie avec les animaux ne doit pas aider)
•. Un Hald t'attendra sur les terres de dunan à ton retour, tu as ordre de surveiller ce qui se passe et d'envoyer toutes informations utiles (il t'a été donné des contacts Hald qui sont aussi sur le territoire et pouvant servir de messager). C'est le Nuada lui-même qui t'envoie ces directives. De plus, il voudrait avoir des informations sur l'ensemble des membres de ce groupe dont les esprits ont soufflé les noms.


Maël:

•. Tu as le bras cassé et toute la partie gauche du visage égratigné, globalement toute la partie gauche de ton corps sera douloureuse et rappée. Tu as également quelques côtes fêlées.
•. En explorant les portes tu es tombant sur de drôles de champignons. Pendant plusieurs jours, non seulement ton teint paraitra grisâtre à cause de cette étrange poussière qui s'est imprimée sur ta peau, mais encore en plus tu auras les cordes vocales irritées, rendant ta voix plus aigüe qu'elle ne l'est normalement.
•. Il semblerait que ta dévotion envers ta sœur n'aie pas laissé de marbre certains Esprits, et tu remarques que les fleurs ont tendance à éclore quand tu es dans les parages.
•. Beaucoup de femme viendront te faire des avances, pensant que tu a été béni des Esprits et des dieux, tu ne peux qu'être un bon partenaire et fournir des bébés à l'avenir glorieux. Ton clan va gagner en renommé aurpès des Eïrs.


Helga :

•. Tu as des lacérations au niveau du dos.
•. Toi qui aimes la tranquillité, tu ne risques pas de la retrouver une fois rentré, personne ne sait encore si les esprits vous ont ou non à la bonne, ainsi et au vu de tes antécédent pour éviter que des souillures ne s'accrochent à ton âme, il te sera demandé de subir quelques rituels de purifications qui consisteront en des jeun et des bains dans une source d'eau pur.


Ràn:

•. Tu as le poignet droit de foulé et tout le membre inférieur gauche oedématié, tu boiteras pendant quelques temps.
•. Tu portes en toi la connaissance, les esprits l'ont vu, de même qu'il ont sentie ta sensibilité au flux du monde, mais ta tentatives de fuite les as laissé perplexe. Ils observeront désormais tes mouvements pour savoir quoi penser de toi, du moins, certains d'entre eux ont cette curiosité là.
•. Une fois de retour chez toi, c'est une suspicion palpable que tu ressens, surtout de la part du Dadga, mais force est de constaté que tu n'as pu ourdir pareil plan et puis finalement tout ne se finit pas si mal. si on t'as à l’œil, ton avis est pris légèrement plus en considération et ton maître daigne désormais t'apprendre quelques petites bases en plus. Sait-on jamais si ce qui se dit est vrai, il faudra que tu puisses aussi te rendre utile.

Pour avoir été assidu et avoir posté à chaque tour, vous obtenez tous 50 cristaux en bonus (Helga mise à part malheureusement pour être arrivée en cours de route). Merci de votre participation formidable pour cette première intrigue et une implication qui nous à fait chaud au cœur.



Conclusion pour les tribus:

Hald:

Ils ne savent trop encore quoi penser de ces nouvelles qui se répandent, vérité ou mensonge? Ils sont méfiants, mais ils font ce qu'ils savent le mieux faire, se préparer au combats et pour ce faire ils se renseignent et demandent à leur shaman d'interpréter des signes. Car si guerre il doit y avoir, ça ne sera à priori pas contre des hommes, à moins qu'une tribu soit en fait à l'origine de ces troubles?

Dunan:

Il est demandé aux chasseurs, aux guides et à tous ceux qui s'éloignent des villes principales de faire attention et de rester en groupe. Les shamans sont sollicités et les charmes, ainsi que d'autres grigris protecteurs sont très demandés. Cependant, cela ne les arrête pas et ils continuent leurs activités, ils ont leur fierté et tant qu'ils n'en sauront pas plus, il est inutile de se terrer en tremblant. Il se peux qu'ils deviennent plus radin au niveau de leurs prix concernant nourritures et animaux. Si des temps sombres sont à venir autant prendre des précautions. Les étrangers sont observés et analysés avec soin. Qui sait ce qu'ils trament?

Njord:

Les Njords ont décidé d'organiser des cérémonies en l'honneur des dieux et des Esprits pour leur faire des offrandes et tenté d'obtenir leurs bénédictions pour être protégés de ce qui se trame. Il est demandé que toute anormalité soit relatée, même les plus insignifiantes qui soit. Ils font cependant extrêmement attention aux mouvements Halds dont l'organisation et les préparations ne passent pas totalement inaperçus.

Eïr:

Que la magie soit de retour est plutôt une bonne nouvelle du point de vue des Eïrs après que les deux Nuada se soit concertés avec le Dagda et les autres shamans. Que personne n'ai été au courant de son quasi épuisement par contre semble être le vrai problème. Mais qu'importe, pour eux ils n'ont rien à se reprocher, ils ont toujours vécu en accord avec la nature, le moins invasivement possible en respectant les Esprits et les dieux, que ces entités soit-disantes en réveil leur veuille du mal semble peu probable et puis après tout, si un fantôme dévoré par la rancœur a pu entendre raison, ces autres créatures aussi.

Sinon, il suffira simplement de trouver son point faible. Les humains n'ont jamais été menacé que par les dieux et ces derniers sont bienveillants à leur égard.

Luspa:

Des fables! des balivernes, c'est ce qu'en pense la plupart, mais la menace n'est cependant pas à prendre à la légère. Le Nuada ne veut pas parier la vie des siens sur des conjectures, alors s'il ne veut pas les prendre encore tout à fait au sérieux, il refuse de simplement les ignorer et demande à ses ingénieurs et autres inventeurs de tout poil de réfléchir à des moyens pour protéger les Luspiens de tout type d'attaque. Si une menace mythologique ne les font pas frémir, il faut toujours se méfier de l'esprit humain qui, lui, est retors et redoutable, ils en savent quelque chose, ce sont eux les meilleurs dans le domaine !

Nep:

Les peuples sont partagés entre la peur et et le soulagement. N'est-ce pas une bonne chose que la magie devienne plus puissante? Ou cela veut-il seulement dire qu'ils seront encore plus à la merci du bon vouloir des Esprit et des dieux? Il est encore trop tôt pour le dire, mais cela donne du travail au Nep qui voit leur commerce devenir bien lucratif d'un coup. Les demandes d'objets sacrés afflux, celui-ci voulant l'écorce d'un arbre millénaire, l'autre une plume d'un des corbeaux de la forêt d'ébène ou encore une corne d'hyppost, un os de ci ou une plante de ça.
Ils sont toujours autant mal tolérés, il ne faut pas croire, mais la peur est un commerce comme un autre et si les interdits permettent d'avoir une protection supplémentaire, alors pourquoi se priver quand d'autres prennent les risques à votre place?



Ce que vous avez manqué:

Il y avait quatre objets bonus à trouver derrière les portes, le seul que vous n'avez pas trouvé était derrière la première porte. Vous auriez attirés dans une bibliothèque, avec des petit totem à brulé qui vous aurez permis de voir et d'entendre les esprits pendant un certain temps.


Ce que vous auriez pu faire (liste non exhaustive):

Faire fuir le fantôme ou encore tenter de l'exorciser. Si vous l'aviez fait, il ne vous aurez pas écouté en entrant dans la salle au golem et vous auriez eu des séquelles suite à son accès de rage. Il ne vous aurez pas donné son nom (vous en saurez plus le concernant en temps voulu).

Détruire le golem, si vous aviez été plusieurs à aider Lothar dans la destruction des orbes. Les Esprits vous aurez pris en grippe d'avoir ainsi tué injustement un fantôme sans lui apporter l'apaisement. Vous auriez subi leurs colères ce qui se serait traduit par de la malchance, voire même mauvais temps, pénurie alimentaire et autres joyeusetés concernant les tribus en totalité.

Fuir de la salle au Golem. Et oui, c'était aussi possible, mais alors le Golem aurait fini par être libre et vous auriez eu affaire à une entité bien plus complexe à combattre sachant qu'elle aurait eu le temps de regagner des forces. Ainsi nombres d'endroit, ville, forêt etc, aurait été dévasté avec nombre de victimes à la clé. Vous n'auriez, de surcroit, pas eu les informations concernant la magie.

Merci de bien vouloir remplir ce formulaire, c'est anonyme et ça nous aide à faire évoluer le forum :

https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLSdWepfhEmmt_E-b-uavVaZp9JQ1NzJiWCi3LXQu69tc7x6TmA/viewform



Et ensuite?




Ça grouille, ça gratte, ça fouine.

Ils sont légion, ils sont une multitude, mais ils ne sont qu'un et ils guettent, ils observent.

Là dans les ombres une forme étrange, là dans les taillis un bruit inquiétant. De plus en plus de gens semblent avoir vu quelque chose, quoi? Ça c'est encore incertain, une forme tantôt grande, tantôt petite, unique, masse énorme de poils, ou plusieurs petites formes bondissantes. Une chose est sûre ce n'est pas un animal, ce n'est pas un humain et il y a toujours cette sensation d'être observé à la loupe.

Ça grouille, ça gratte, ça fouine.

Quelque chose s'est échappée de la grotte, l'auriez-vous déjà oublié? Alors que vous vous mettiez à l'abri derrière la porte après avoir donné vos offrandes. Mais il n'est pas le temps de faire une chasse aux sorcières, car les clans se réuniront à la prochaine pleine lune et tous les chefs seront présents, car les temps changent et il faut qu'ils se concertent.


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Intrigue 1] L'écho des soupirs

Revenir en haut Aller en bas
 
[Intrigue 1] L'écho des soupirs
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-
» Résumé de l'intrigue
» INTRIGUE #1 ☠ halloween party
» ♣ intrigue oo5.
» La Vapeur des Soupirs [PV-Rin]
» L'amour est une fumée faite de la vapeur des soupirs ♦ Hélène & Lilieth

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les terres de Nòtt :: Administration :: Règlement et contexte :: Intrigues et quêtes :: Intrigues passées-
Sauter vers: