Forum rp
 
AccueilAccueil  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Détruis-toi pour que ma douleur puisse s'en aller. [Helga & Ràn ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Ràn Brunecorne
avatar
Messages : 619
Avatar et crédits : Barbara Palvin
Admin - Apprenti Shaman
Admin - Apprenti Shaman



Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Détruis-toi pour que ma douleur puisse s'en aller. [Helga & Ràn ]   Mer 14 Fév - 9:45

Douleur, terreur, stresse.
Ràn n'en pouvait plus, trop d'informations tournaient dans sa tête manquant de la faire exploser, et comme si une fenêtre s'était ouverte dans son esprit, il lui semblait être d'un coup traversée par mille vents qu'elle savait inexistants, comme si un courant entrainait son âme de-ci, de-là, aux grès de ses capricieuses voltes et la laissait là, pantelante et éreintée. Était-ce là la magie du Monde? Ce flux qui parcourait le Monde et tous ses pans, allant du royaume des dieux à celui des humains dans un cycle infini? Elle ne saurait le dire, mais elle trouvait cela désagréable, comme réconfortant.

Des contradictions, toujours.

il semblait qu'elles dirigeaient désormais sa vie pour la laisser dans une confusion des plus totales. alors quand elle vit Helga, là-dehors, s'accrocher à la main de Raphaël et le faire sien, se l'approprier alors qu'il était à elle, et à elle seule. Qu'il était le seul à n'avoir pas peur, à ne l'avoir jamais rejeté et dont l'étrangeté le mettait à l'abri de la colère qui incendiait son cœur et son jugement. Elle devint folle, littéralement. Elle attendit que le petit ne s'éloigne pour rejoindre la femme en claudiquant. Ignorant le soleil qui réchauffait avec timidité l'air, laissant tout de même une fraicheur piquante agresser sa peau avec ces vêtements déchirés qui ne la protégeaient désormais nullement. Boitant, avec toute sa dignité elle alla voir Helga. Un exutoire tout trouvé, profitant que Lothar ne soit occupé ailleurs tout en sachant pertinemment qu'il ne la quittait pas des yeux, qu'il ne la laisserait pas s'enfuir, ne lui donnerait jamais le répit dont elle rêvait et qu'elle repoussait tout à la fois. Ràn se planta devant la jeune femme pour la confronter.

"Tu devrais rentrer chez toi maintenant. Et éviter de kidnapper le petit avec toi, il a déjà une famille. Tu ne pourras te substituer à elle. D'autant qu'une mère en admiration devant ce taré de guerrier et avec autant passivité devant des comportements inappropriés ne pourra jamais faire quoi que ce soit de bon."

La Dunienne voulait la faire souffrir, lui arracher larmes et cris, la faire fuir d'ici, de Raphaël. La Njord et sa candeur, sa mollesse, tout cela la rendait furieuse. Elle ne l'aimait pas, dès qu'elle avait posé ses yeux sur elle, dès qu'elle avait compris toutes les attentes de cette femme envers Lothar. Il ne pouvait rien venir de bon d'une personne qui se reposait sur un être aussi détestable que le Hald.
Revenir en haut Aller en bas
Helga Sverre
avatar
Messages : 145
Sylv
Sylv



Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Détruis-toi pour que ma douleur puisse s'en aller. [Helga & Ràn ]   Dim 18 Fév - 14:07

Je suis un peu à bout de cette aventure dans cette grotte. Cette épopée a réuni bien trop d'émotions, de peur, d'incompréhension et de douleur. Cette dernière je la ressens dans le dos avec les griffures qui mettront quelques temps à guérir. J'ai bon espoir que ceux de ma tribu contribueront à la guérison de mes blessures. Toutefois, j'ai trouvé dans cette grotte des alliés un Dunan mais aussi un enfant. . Il n'est pas de ma tribu mais tous comme les autres il n'a pas demandé ce qu'il lui est arrivé dans cette grotte alors qu'il n'est qu'un enfant.

Une fois à l'extérieur je tente non sans mal reprendre mes esprits alors que j'ai toujours la main de Raphaël dans la mienne. Mes yeux sont fermés, mes narines se remplissent d'un air frais pour détendre mon corps endolori. Je réfléchis à ce qu'il s'est passé, essaie de comprendre mais malgré les efforts que je fournis à démêler le rêve de la réalité je n'y parviens pas. Il faudrait que j'en parle aux autres qui étaient avec moi, au guerrier ou aux Dunan. Malheureusement, ma main semble collée à celle de Raphaël comme si j'étais missionnée par les dieux pour le protéger.

J'ouvre de nouveau mes yeux et je tourne mon regard vers cette femme qui a parlé avec cet esprit. Elle a peut être en son for intérieur la raison de tout cela. Dois-je vraiment me risquer à l'approcher ? Elle ne me connaît nullement après tout et dieu seul sait comment elle réagirait si je m'approchais d'elle. C'est la peur de la réaction de cette dernière qui m'empêche de faire le premier pas. Je réfléchis à ce qui serait le plus raisonnable à cet instant. Repartir vite fait d'où je viens après un bref salut au groupe semble une solution idéale, dans mon esprit torturé et apeuré.

Je secoue la tête doucement et mon regard se tourne vers Raphaël, ma main quitte la sienne et je vais pour m'accroupir lorsque je l'entends se rapprocher, que je vois ses pieds, son corps. Sa voix agressive ne m'invite même pas à relever les yeux. Toutefois je me remets debout et fais un pas en arrière alors que j'ai complètement lâché l'enfant cette fois-ci. Je suis terrifiée mais j'ai reconnu la voix de la femme que j'hésitais à accoster. Je tremble, mes dents claquent mais je relève les yeux pour la regarder doucement.

L'agressivité n'est pas mon fort, preuve en est de cette rencontre déjà avec le Hald qui doit bien rire de ce qu'il se passe entre Ràn et moi-même en ce moment. Je rougis mais amorce d'une voix qui est presque murmure tant je suis terrifiée.

« Pardon, je ne voulais nullement me substituer à sa mère, ce n'était pas mon intention première » je regarde autour de moi cherchant une échappatoire sans en trouver réellement « Mes actions n'ont pas été glorieuses à l'instar des vôtres et je dois reconnaître que vous nous avez sortis d'un fort mauvais pas, je ne peux que vous remercier ». Je suis reconnaissante et je tente de la flatter, cela pourrait marcher si elle est un brin réceptive. Est-ce de la naïveté d'un espoir impossible ? Peut-être mais je suis ainsi alors que je tente de lui adresser un fin sourire.
Revenir en haut Aller en bas
Ràn Brunecorne
avatar
Messages : 619
Avatar et crédits : Barbara Palvin
Admin - Apprenti Shaman
Admin - Apprenti Shaman



Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Détruis-toi pour que ma douleur puisse s'en aller. [Helga & Ràn ]   Hier à 11:30

Était-ce un sourire qui se dessinait dans l'ombre des lèvres de Ràn? Sans aucun doute. Elle toisait la Njord de toute sa hauteur et dans cette position elle sentait la tension de sa victime. Elle s'en nourrissait avec délice et la goutait pour la faire rouler sur sa langue et n'en perdre aucune saveur. Tous ces signaux inconscients qui lui étaient envoyés et qui criaient, hurlaient, ordonnaient à Ràn de s'en aller ne lui donnait que plus encore envie de rester et de la persécuter. Un exutoire, la jeune femme était parfaite pour ça. De sa voix douce et qui se voulait posée, à ses épaules qui avaient légèrement tressauté, presque imperceptiblement avant de s'affaisser d'un millimètre, les muscles de sa mâchoire qui s'étaient légèrement contractés et ses mains-là, ne venaient-elles pas de se soutenir l'une l'autre en une embrassade futile?
Helga tentait de faire bonne figure, de ne rien laisser paraitre, mais comme un prédateur qui sentait la peur suinter de sa proie, la dunienne n'était pas encline à la laisser partir. Elle se sentait supérieur, se savait en position de force et elle allait en profiter jusqu'à en être repue et à en vomir de trop-plein. On avait cassé quelque chose dans le cœur et l'esprit de la demoiselle, laissant un liquide toxique bruler ses convictions. Et là, dans la fatigue, l'épuisement et la colère, les vapeurs de son intellect en ruine galvanisaient son sadisme et sa cruauté. Autrefois, les mœurs, les convenances, l'éducation auraient atténué ses pulsions, mais aujourd'hui, il n'y avait plus rien de tous cela. Ne serait-ce que le doute ralentissait mollement ces sentiments puissants qui l'envahissaient.

« Glorieuses? Oui... elles ne l'étaient pas, comme ta maigre tentative de changer de sujet. Mais dis-moi, puisque tu veux parler de ça, en quoi mes actions ont été mémorables? Pourquoi devrais-tu me remercier? Après tout, je n'ai rien fait face à ce golem, non. Lothar en revanche.»

Ràn aveuglée par la colère, Ràn noyée par une soif qui la dépassait, cette Ràn là, transformée, défigurée, elle vint se poser à côté de sa victime, de sorte à avoir le guerrier dans son champ de vision.

« Ha Lothar, lui, a été exemplaire non? Pourquoi ne tentes-tu pas de le séduire pour qu'il te fasse l'enfant que tu désires? Ne serait-ce pas plus simple que de t'accaparer ceux des autres? Après tout, tu as tous les atours pour ça, en plus vu ton caractère, tu devrais parfaitement lui convenir. Docile, soumise, invisible. »

Elle susurre et déverse son fiel avec une douceur terrifiante.

« Allons, vas-y, tentes ta chance toi qui l'admire tant. Tentes et débarrasse-moi de lui au lieu de t'accaparer les mauvaises choses. Tu veux bien faire ça pour moi? après tout tu es une gentille, une douce, tu n'irais pas me refuser cette faveur toi qui doit me remercier non? »

Ho ce sourire qu'elle n'affiche pas, qu’il est effrayant. Il déborde et sue de toutes les ténèbres qui font moisir son cœur et en cet instant rien n'est plus évident qu'elle n'en ait pas sortie indemne de ce qu'elle à subit, de ce qu'elle a enduré et surtout, surtout, qu'elle ne pardonnera pas. Mais ça, sans doute qu'Helga ne le sait pas, ou peut-être que si. Qui sait ce que les rumeurs ont pu amener aux oreilles des autres tribus. En cet instant Ràn était parfaitement disposée à endosser ce rôle monstrueux qu'on lui avait attribué.

_________________
« Into the Wild »
Une femme dégradée et souillée, c'est une chose, mais une femme maladroite et insouciante, c'est pire encore. - Lothar Duracier
©crackintime
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Détruis-toi pour que ma douleur puisse s'en aller. [Helga & Ràn ]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Détruis-toi pour que ma douleur puisse s'en aller. [Helga & Ràn ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-
» Pourquoi les méchants sont-ils méchant ? Non c'est pas une question piège...
» Echange kadabra pour évolution
» Besoin de solitude pour oublier la douleur [feat Hank]
» Capturer Kyurem
» Boîte de nuit, tension et faux papier -pv-

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les terres de Nòtt :: Continent :: Chaîne montagneuse Mirn :: Grottes et sources chaudes-
Sauter vers: