Partagez | 
 

 [Intrigue 3] Mouille le sable de ses larmes - Groupe 1

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Le Crépuscule
avatar
Messages : 194
Maître du jeu
Maître du jeu



Voir le profil de l'utilisateur http://nott.forumactif.com
MessageSujet: [Intrigue 3] Mouille le sable de ses larmes - Groupe 1 Dim 3 Juin - 5:13


Matteo Bassini

Tour 1


19 eme jour du mois de Leif, tard le soir

La nuit est déjà tombée comme un rideau sur la chaude ville de Vojnä et avec elle l'air s'est rafraîchi de façon agréable.  À leur arrivée en ville, les Halds en charge de l'identité des visiteurs leurs ont tous attribués une auberge.  La ville étant engorgée par la quantité d'étrangers, l'organisation a été serrée et les chambres sont toutes pleines, ainsi tous sont obligés de partager.  Ainsi, vous logez tous à l'auberge de l'Épée Brisée, établissement de bas étage et plutôt petit situé près de murs de la ville.  Plutôt en retrait, il y a peu de circulation alentour, car les festivités ont essentiellement lieu au centre de la ville.  La plupart des commerces adjacents sont fermés et l'auberge n'est restée ouverte qu'à un prix exorbitant pour son hygiène et les plats de bouillie qui y sont servis.

Alors que vous vous reposiez tranquillement dans votre chambre en compagnie de vos compagnons de chambré - Helga, Ràn, Opale et Elfride dans une chambre, Alrik dans une autre avec trois compagnons masculins - une étrange odeur de roussi vous parvient.  Alerté par ce que vous croyez être un feu, vous approchez de la fenêtre pour simplement apercevoir une étrange silhouette s'enfuir dans la nuit.  Vous entendez quelqu'un pousser un long hurlement déchirant, empli de douleur qui ne s'éteint qu'après de longues secondes.  De la fenêtre, vous pouvez apercevoir un groupe de Halds passer, l'air pressé.  Néanmoins, vous qui avez vu la silhouette n'arrivez pas à les prévenir qu'ils vont dans la mauvaise direction.  Le mur d'où est sorti l'étrange ombre semble ruisseler, onduler, comme s'il était immatériel.

Que soit animé par la curiosité ou entraîné par les autres, vous vous retrouvez dans la salle commune de l'auberge où crépitent les dernières lumières d'un feu mourant.  L'aubergiste ronfle bruyamment dans une chaise et ne semble pas conscient de votre présence.  Vos regards confirment rapidement que vous avez tous vu la même chose.  Allez-vous prendre le risque de sortir et d'aller découvrir ce qu'il se passe dehors malgré le couvre-feu imposé par les Halds?

               

Les défis rp, vous les avez aimés, nous les gardons!  Pour ce premier tour, nous vous proposons de placer 10 mots dans vos messages rp!  Voici les fameux mots :
Courge - Pelle - Sang-sue - Catapulte - Fauve - Sac à patates - Braies - Carotte - Sanguinaire - Moustache

Vous obtiendrez 1 point par mot utilisé et une récompense spéciale si vous les utilisez tous dans un même et seul message!

Nous vous rappelons que les défis ne sont pas obligatoire et que vous pouvez décider de ne pas y participer.  Il s'agit d'un petit bonus pour vous distraire encore plus!

               

I. Vous êtes donc encore à l'auberge et devez décider si vous allez partir à la poursuite de l'étrange silhouette que vous avez vue ou si plutôt vous n'iriez pas observer un peu ce mur étrange.  L'aubergiste dort profondément et sortir ne devrait pas le réveiller.
Logan et Lothar, tous deux Halds ne logent pas à l'auberge et contribuent à la surveillance des rues.  Votre mission : attraper les imprudents qui viole la règle du couvre-feu!

II. Ce sujet est un peu particulier.  Il y aura des lancés de dés à chaque fois que vous progresserez vers un nouvel endroit, déterminant si vous avez été chopé ou non par les sentinelles haldes qui font appliquer le couvre-feu.  Il se pourrait donc que vous vous fassiez arrêter!
Pour éviter la confusion, Le Crépuscule s'occupera de lancer le dé à chaque intervention.

III. Bonjour, la limite de mots est toujours là!  Cependant, suite à vos retours à ce propos, nous avons décidé de l'augmenter à 600 mots.  N'oubliez pas d'indiquer votre nombre de mots (vous pouvez utiliser le compteur de mots du forum à cette fin) sous spoiler à la fin de votre message, ainsi qu'un petit résumé de vos actions.  Le résumé ne compte pas dans le nombre de mots.

IV. Vous pouvez, comme toujours, poster autant de fois qu'il vous plaît, il n'y a pas non plus d'ordre de passage pour vos interventions.

V. Le premier tour se terminera le samedi 9 juin à 18h, heure de France.  Tout message posté à la suite sans approbation du Crépuscule sera supprimé.

VI. Pour toute question ou tout désir de concertation entre les joueurs, vous pouvez passer par le QG de l'intrigue, juste ici!

VII. Si vous désirez rejoindre l'intrigue, veuillez envoyer un mp à Lothar Duracier!

Bon jeu!

Revenir en haut Aller en bas
Helga Sverre
avatar
Messages : 394
Sylv
Sylv



Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [Intrigue 3] Mouille le sable de ses larmes - Groupe 1 Lun 4 Juin - 23:03

Helga ne se sent pas bien du tout ; pourquoi ? Parce que à cet instant elle tente de dormir dans un dortoir où se trouvent plusieurs personnes dont elle a peur. Elle a beau imaginer Ràn telle une courge elle ne parvient pas à garder contenance. Qui plus est les carottes qu’elle a mangées au repas du soir semblent fort indigestes.

Elle est visiblement une des premières à sentir cette odeur de brûlé presque roussi. Elle se lève en silence pour se rapprocher de la fenêtre et remarquer cette ombre. La Njord ressent les autres femmes debout derrière elle. Helga ne sait pas vraiment quoi faire, descendre au rez de chaussée ? Mais habillée tel un sac à patate cela n’est pas le meilleur accoutrement qui soit pour alerter les Halds de l’ombre.

Hésitante apeurée elle s’arrête un instant devant un miroir le fauve de ses cheveux se reflétant dans la glace la fait sourire. Une attitude fort puérile alors que des créatures sanguinaires rodent autour d’elle. Elle frissonne Helga de peur et d’inquiétude avant de rejoindre finalement la salle commune. Une pelle trône là sans réelle raison. L’aubergiste ronfle et elle s’en approche telle une sang-sue pour le réveiller sans succès.

Elle relève la tête pour remarquer la moustache d’un autre homme ce qui la fait sourire. Elle adresse un signe de tête doux à Alrik s’en rapprochant muée par ce besoin de se sentir protégée. D’autres hommes sont vêtus de braies. De manière innocente elle rompt le silence.

«Ce ne sont pas des catapultes que l’on a vues dehors mais bel et bien une ombre je me trompe ? Nous avons tous vu la même chose ? ».

Elle est inquiète Helga et en fait part à ses partenaires même si elle recule encore à la vision de Ran. Elle n’ose pas prendre la main d’Alrik. Elle voudrait se cacher devant une telle audace mais ne peut rien faire qu’attendre sa sentence une fois de plus. Un instant Helga a envie d’une seule chose repartir dans sa chambre, fermer les paupières et faire comme si elle n’avait rien vu mais il est bien trop tard pour faire marche arrière. Obéissant à une nouvelle confiance elle relève les yeux et plante son regard dans celui de la Shaman.

« Ràn que pensez-vous de ce que l’on a vu vous ? Vous semblez être la plus indiquée pour nous guider ce soir ; que devons-nous faire ? L’immobilisme n’est pas la plus judicieuse des décisions je me trompe ? ».

Est-ce son passif avec les différentes personnes présentes qui lui insuffle un courage jusque là fort méconnu ou simplement une nouvelle envie, celle de ne plus être la personne dont tous les autres se moquent ? Helga n’en sait rien mais elle poursuit revancharde sur la vie et son destin.

spoiler:
 

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Opale de Nep
avatar
Messages : 399
Je suis à : droite et à gauche, là où le vent m'emporte
Avatar et crédits : Leighton Meester - Eris (vava) + bat'phanie (signa)
Maître des poisons
Maître des poisons



Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [Intrigue 3] Mouille le sable de ses larmes - Groupe 1 Mar 5 Juin - 16:21

Ton pas est léger, presque enthousiaste alors que tu gravis les quelques marches conduisant à ta chambre à l'auberge. Tu pousses la porte pour te retrouver entourée de visages assez connus. Ràn, bien évidemment, et cette Njord qui était avec vous dans la grotte et qui a été ensuite enlevée par le Gardien. Une autre tête blonde que tu ne reconnais pas complète le groupe. Dans cet ensemble hétéroclite, seule la Dunienne connaît ta véritable nature mais tu ne t'en formalises pas. Il y a peu de chance qu'elle te vende compte tenu du service que tu dois lui rendre et qui se retrouvera caduque si jamais tu venais à mourir. Avoir un Nep redevable est un bien précieux, même si tous ne l'avoueront jamais. Ta capuche sur ta tête, ton habituelle cape enveloppant ton corps si bien proportionné, tu lances un salut enjoué à l'assistance, embrayant sur l'animation de la journée, n'omettant pas de dévoiler ton faux nom Luspien : Maja. Les combats ont été sanguinaires, pour ton plus grand bonheur. Tu as parié sur ta Frigide de Hald, bien évidemment. Elle sait battue comme un vrai fauve. Et tu as même profité de ces festivités pour lancer quelques paris de plus qui t'ont rapporté gros. Tu as aussi laissé traîner tes oreilles, glaner quelques informations et colporter des ragots bien garnis. En bref, tu as passé une excellente journée, si ce n'est cette sang-sue à moustache  vêtue de braies, qui semble avoir eu un coup de foudre et n'a pas voulu te lâcher avant que tu ne l'assommes dans une ruelle avec une pelle qui traînait.

Tu es sur le point de proposer un souper général, composé de courge, carottes et de pommes de terre aperçu dans un gros sac à patate, lorsque une drôle d'odeur parvient à tes narines. Fronçant légèrement les sourcils, tu t'approches de la fenêtre, juste à temps pour voir une silhouette s'enfuir dans la nuit, aussi vite qu'un roc propulsé par une catapulte.

-Regardez ! t'exclames-tu.

Tu ne te préoccupes même pas de savoir si les autres te suivent. Ta curiosité habituelle t'élance vers la porte et te fait dévaler les quelques marches jusqu'à l'extérieur. L'espace d'un instant tu crains un Nep manquant de prudence. Tu as reconnu certains de tes compatriotes, notamment le Mûrier et la Pêche. Mais ni l'un ni l'autre ne serait aussi peu discret. Tu doutes tout de même que ce soit un Nep. Qui alors ? Tu es bien au fait du couvre-feu Hald qui vous empêche de vous faufilez dans la nuit, mais tu ne veux pas abandonner cette nouvelle aventure excitante qui se profile à l'horizon. L'aubergiste dort et, sur le pas de la porte, tu passes la tête dehors pour fixer la nuit noire. Lorsque tu te retournes, tu t'aperçois que tu n'es pas seule. Tu laisses un rictus déformer tes lèvres alors que la Njord propose de laisser la Dunienne guider le petit groupe. Et tu retiens un rire franc en apercevant le frère jumeau de Loup avec qui tu as eu une discussion fort passionnante il y a quelques mois.

-Plus de temps on passe à discuter, plus le mystère nous échappe,
lances-tu dans un murmure railleur. Je pars à sa recherche.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Alrik Brume-esprit
avatar
Messages : 103
Je suis à : Asgarn
Avatar et crédits : Jared Letto
Guide
Guide



Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [Intrigue 3] Mouille le sable de ses larmes - Groupe 1 Mar 5 Juin - 17:59

L’énorme Njord à moustache qui partageait sa chambre ne cessait de se plaindre, de râler, se tenant le ventre allongé sur son lit.
 
« Les carottes… répétait-il entre deux râles d’agonies. Tout ça c’est à cause des carottes. »
 
Et cela avant de lâcher un nouveau pet tonitruant. Son second compagnon de chambré, un autre Dunien qu’il ne connaissait pas, plissa vivement le nez, jetant un regard sanguinaire en direction du malade alors que l’atroce odeur de sa flatulence venait se joindre au doux filet qui emplissait déjà la pièce. De toute évidence le délicat ventre du Njord n’arrivait pas à digérer le potage de légumes qui leur avait été servi quelques temps plus tôt. A vrai dire, Alrik n’y avait pas presque pas touché, son ventre noué par toute cette nouveauté.
L’estomac de l’homme émit un nouveau bruit alarmant et ses entrailles déversèrent dans la pièce une nouvelle bombe chimique. N’y tenant plus, le guide se leva, se dirigeant vers la fenêtre déjà grande ouverte, cherchant un peu d’air frais hors du bâtiment. Ses mains se refermèrent sur les braies mises à séchées sur le rebord de l’ouverture par son camarade Dunien et il laissa son regard glisser sur le décor qui lui faisait face. Des courges s’entassaient contre un mur, non loin de sac à patates et c’est alors que son regard s’attardait sur un passant qu’il se rendit compte de l’agitation qui régnait autour de la bâtisse.
 
Il aurait certainement pu se rendre compte plus rapidement de cette odeur de brulé si leur chambre n’avait pas autant empesté. Il jeta un regard vers l’autre membre de son peuple qui l’interrogea silencieusement. Il reporta son attention sur l’extérieur, cherchant l’origine de ce qui devait être un feu, se penchant légèrement en avant au-dessus de la balustrade. Et c’est là qu’il vit la silhouette, s’élançant dans la nuit comme propulsait par une étrange catapulte.
Quelque chose se contracta dans son ventre et il sentit ses poils se hérisser, se dressant sur ses bras et la base de son cou. Il se tourna, indiqua à ses compagnons qu’il allait se renseigner et quitta la chambre avec un certain soulagement.
 
Là, s’agitant, se mouvant en un ballet des plus étranges, d’autres hommes s’étaient sont déjà mis en tête de réagir, de trouver une solution. L’un d’entre eux s’était armé, pour d’obscure raison, d’une pelle et l’agitait en parlant à un autre à la chevelure fauve.
 
A sa gauche, un parfum lui fit tourner la tête. Végétale. Attirant. Il reconnut sans aucun mal derrière cette senteur la douceur d’Helga qui se dirigeait vers lui. Le regard de la femme s’attarda sur sa personne, sur ses mains et il lui sourit. Alors, il posa innocemment une main légère sur l’épaule de la jeune femme, forçant ce contact qu’il savait si rassurant pour eux deux.
D’autres étaient là. Mais de ces têtes qu’il était incapable de reconnaitre seul Ràn éveilla ses souvenirs.
 
Déjà certains se mettaient en route pour retrouver la silhouette. Mais pourquoi ? Simplement pourquoi ? Se demanda le guide. Pourquoi se lancer à sa poursuite ? Mais, mouton qu’il est, le voilà qui attend, qui met en veille son jugement, sang-sue d’opinion qu’il est.
 
Si Ràn et Helga se décident à bouger alors les suivra-t-elles.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Logan Ecorcheressac
avatar
Messages : 206
Avatar et crédits : Phoebe Tonkin | Tag
Stratège
Stratège



Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [Intrigue 3] Mouille le sable de ses larmes - Groupe 1 Jeu 7 Juin - 10:56

La solitude était le lot de la stratège mais exploitée de telle façon que l’ennui restait bien sagement à distance tel un fauve à l'afut. Mais ce soir, il avait bondi. Elle avait assumé une ronde de nuit du fait de la surpopulation et du nombre grandissant d’étrangers qui était venu assister à la fête des esprits. Et avec eux, leur méconnaissance des règles d’ici. Curieuse, elle avait donc planifié sa propre présence dans les rues de la ville aux premières heures du couvre-feu avec en tête un objectif bien précis. Voir avec exactitude combien d’infractions elle allait pouvoir dénombrer d’un seul tenant.

Elle se rendait malgré tout compte que c’était un échec, ce qui assombrissait d’avantage son humeur. Ici et là, elle avait constaté un très léger dépassement du couvre-feu mais dans l’ensemble, elle devait le reconnaître, les étrangers venus à la pelle en territoire Hald avaient été efficacement briffés. Son humeur s’était assombrie en se faisant une raison sur la chose constatée. Mais elle s’était encore dégradée quand la seule effraction notable de sa soirée avait été de mettre la main sur un poivrot à moustache de leur propre communauté. Où plutôt, lui avait-il mis lui-même la main dessus à son plus grand regret quand elle lui avait alors balancé un pied de biche en plein estomac, ramassé dans le quartier des forges.

L’homme s’était alors plié en deux face à cette sauvagerie, pour rendre alcool et repas d’une seule régurgitation. D’autres de ses congénères sanguinaires étaient alors venus s’en saisir façon sac à patate pour l’emmener, avec un soupçon de jalousie pour avoir loupé cette action.
Logan était repartie, d’un pas lent et mesuré, les sourcils froncés confortablement dans un front rodé par ce genre d’expression faciale. Dans sa main, sautait encore le pied de biche maculé par un peu de bile et de morceaux de légumes digérés. Malheureusement identifiés. Carottes et courges. Cet homme jusque dans son repas avait fait des choix malencontreux pour ce soir.

Le regret de s’être disposée à parcourir les rues n’était pas loin de l’achever quand enfin quelque chose d’intéressant se passa. Une crie, terrible venait de briser le silence de la nuit avec l’efficacité d’une catapulte.
Définitivement réveillée et aux aguets, la jeune femme s’était alors lancée dans une petite foulée tranquille, estimant qu’avec un tel crie, il ne servait à rien de cracher sang et poumons pour en découvrir davantage sur les pavés. Grand bien lui prit. Si elle avait été un peu plus rapide, elle aurait manqué ce mouvement de course effrénée. Elle ne fit que l’entre apercevoir mais si Logan n’avait pas été Logan, elle aurait tout simplement misé sur une hallucination pour continuer sa petite course sur les talons d'un détachement complet de guerrier hald courant droit sur la source du crie.

S’arrêtant net, la stratège jeta un œil dans la direction qu’elle aurait pris pour rejoindre le gros du groupe, puis celle où elle avait soupçonné un mouvement de fuite.

Le bruit d’une porte la jeta pourtant par réflexe dans une flaque d’ombres épaisses. Et c’était maintenant que des idiots tentaient de violer le couvre-feu ?
Elle leur donna une petite poignée de minute pour se décider et ne fut pas déçue en reconnaissant les braies et le visage mangé par les ombres d’Opale. Retenant un grognement de désespoir, Logan évacua toutes envie pincer quelqu’un pour effraction. Cette Nep était une foutue emmerdeuse qu’elle ne pouvait pas livrer à n’importe qui. Sortant de sa cachette elle murmura assez fort pourtant.

« Si tu te décides à sortir d’ici fais le tant que je suis là, sang sue »

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Lothar Duracier
avatar
Messages : 1264
Avatar et crédits : Hanry Cavill by Lemon Tart
Admin - Guerrier
Admin - Guerrier



Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [Intrigue 3] Mouille le sable de ses larmes - Groupe 1 Ven 8 Juin - 21:06

La journée au tournoi a été dure, mais tout n'est pas terminée.  Les invités des autres tribus ne sont pas encore partis et vous n'êtes pas à l'abri d'un sabotage.  Demain aura lieux la cérémonie de mariage avec l'esprit de l'eau et il est hors de question que quiconque d'une autre tribu tente de détruire les événements.  Déjà que tout ne se passe pas comme il se devrait, ce serait un comble.  Ainsi, même si tu es épuisé par les combats, tu arpentes les rues de la ville en compagnie d'un autre soldat.  Non seulement c'est un jeune étourdi à la chevelure carotte, mais c'est également une vraie tête de courge.  Il ne comprend rien à tes consignes et tu as beau parler de la façon la plus simple et facile à comprendre, rien n'y fait.  Tu es à deux doit de le choper et de le lancer en travers de ton épaules comme un sac de patates pour le ramener chez lui parce qu'en l'occurence, malgré son début ridicule de moustache clairsemée, ce n'est qu'un enfant et il vaudrait mieux qu'il rentre chez lui faire son petit dodo de gamin.

Tu es en train de replacer tes braies après avoir uriné dans un coin de la ville, l'absence de toilettes obligeait, quand tu entends un bruit étrange.  On aurait dit le son étouffé d'une pelle qu'on cogne sur la pierre.  Tu retournes dans la rue à la vitesse d'une catapulte qui tire un caillou et ce gamin te colle comme une sang-sue, pétrifié par la terreur.  Ça ne t'étonnerait même pas qu'il se pisse dessus.

« T'arrêtes de gémir comme une femmelette ou je te jette à la fosse aux fauves.  Il paraît qu'en ce moment ils ont beaucoup d'envie sanguinaires, ils ont dévoré le dernier en quelques secondes.  Suis-moi crétin et boucle-la. »

Tu suis ton instinct et te dirige dans la direction d'où est parvenu le bruit.  Tu sais qu'il y a probablement quelqu'un dehors et c'est toi qui va l'attraper.  Quant à cet incapable, s'il n'arrive pas à te suivre et te perd, ce n'est pas ton problème.

Spoiler:
 

_________________

  Je ne suis pas là pour écouter les jérémiades d'une femme

  (c) Lothar Duracier
Revenir en haut Aller en bas
Ràn Brunecorne
avatar
Messages : 1090
Avatar et crédits : Barbara Palvin
Admin - Apprenti Shaman
Admin - Apprenti Shaman



Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [Intrigue 3] Mouille le sable de ses larmes - Groupe 1 Sam 9 Juin - 17:49

Une intuition, celles-là mêmes qui avaient fait basculer sa vie dans un cauchemar sans fin, voilà ce qui l’avait poussé à quitter les forêts et les plaines duniennes, pour aller se perdre dans le désert et encourir les chaleurs insupportables du désert. Embarquée avec d’autre de sa tribu dans un convoi, il s’en était fallu de peu pour que le chargement, sac à patates, courges et carottes, ne l’ensevelissent sous leur nombre, assise à l’arrière des carrioles qu’elle avait été. Mais elle avait survécu, fourbue et bougonne pour arriver dans ces contrés où les dunes étaient reines et paraient le paysage de mille nuances dorés et fauves. Elle n’avait jusqu’alors jamais été aussi loin de son territoire et elle en avait eu le souffle coupé, comme si elle avait été catapultée dans un autre univers. Sublime, mais ingrat, un peu à l’image de Lothar finalement, il n’était pas si mal à regarder, mais il n’avait vraiment que ça pour lui.

Si les festivités de la journée avait été sommes toutes…intéressantes, elle n’arrivait toujours pas à se libérer de cette sensation qui lui glaçait la nuque dès qu’elle laissait son esprit vagabonder. Comme une sangsue, elle ne la lâchait pas, même alors que le soleil se couchait sans que rien, strictement rien, de notable ne soit arrivé. Comme de l’ironie, elle fut obligée de partager sa chambre avec ces guenons stupides et insupportables, de quoi lui donner des envies sanguinaires.
Littéralement.
Pouvait-elle décemment tuer cette Njord à coup de pelle ? Oui disait son cœur, non sa décence…. Trainant les pattes, elle failli ne pas voir l’ombre, tout rater et ne pas comprendre l’excitation qui avait d’un coup électrisé l’air de la chambre. Mais il n’en fut rien, elle vit, et elle su également que c’était cela qu’elle avait attendu toute la journée. Encore une fois, et même si ça lui coutait de l’admettre, elle était d’accord avec Opale. D’autant qu’il fallait qu’elle sache, comme si on la poussait vers ces ruelles sombres et ces ombres mystérieuses. Elle devait y aller. Ràn mis rapidement ses braies au dessous de sa jupe longue, avant de se précipiter dehors.

« Non stupide Njord, il n’est pas tant de rester là à rien faire, mais si tu en as l’envie je t’en prie, cache toi sous tes draps. »


Méchanceté gratuite ? Certainement, et là dehors le tavernier qui ronflait à en faire trembler sa moustache. S’agissait-il vraiment d’un hald ?
Elle savait qu’elle n’avait pas le droit de sortir comme ça, si elle devait croiser Lothar, il lui flanquerait certainement une raclée, mais peut-être avait-elle une bonne excuse pour expliquer cela. Cependant il n’était pas temps de penser à des choses qui n‘étaient pas encore arrivées.

Spoiler:
 

_________________
« Into the Wild »
Une femme dégradée et souillée, c'est une chose, mais une femme maladroite et insouciante, c'est pire encore. - Lothar Duracier
©crackintime
Revenir en haut Aller en bas
Le Crépuscule
avatar
Messages : 194
Maître du jeu
Maître du jeu



Voir le profil de l'utilisateur http://nott.forumactif.com
MessageSujet: Re: [Intrigue 3] Mouille le sable de ses larmes - Groupe 1 Lun 11 Juin - 5:39


Matteo Bassini

Tour 2


19 eme jour du mois de Leif, tard le soir

Assis dans sa chaise berçante qui craque au rythme de chacun de ses mouvements de bascule, l'aubergiste semble s'agiter dans son sommeil.  Opale et Ràn sont déjà dehors et derrière vous, si le tenancier des lieux vous surprend... vous risquez de passer un sale quart d'heure.  Un chat passe derrière vous en feulant, c'est le dernier signe qui vous pousse à sortir dehors plutôt que de tergiverser à l'intérieur.

Une fois dehors, le froid de la nuit vous frappe, vous n'êtes pas habitués aux changements de température drastiques du désert.  Vous regretterez peut-être de ne pas avoir pris un vêtement de plus pour vous protéger bientôt... ou peut-être pas.  Vous êtes désormais hors de l'auberge, la porte s'est refermée sans bruit et seul le son d'un lourd loquet qu'on tire en travers de la porte se fait entendre : il est désormais trop tard pour entrer à l'intérieur.  Dommage que vous ne remarquez que maintenant qu'il y a une Halde prête à vous cueillir sur le pas de la porte.  Ignorants de son pacte avec Opale de Nep, vous ne pouvez savoir qu'elle vous a offert à travers l'Eïrie répudiée un laisser passer gratuit pour les rues de la ville.  Ce n'est pas le temps toutefois de prendre panique.  Quitte à être dehors, autant découvrir ce qu'il se cache derrière cette étrange apparition.

D'ailleurs, avant même que vous puissiez décider de la direction à prendre pour fuir ou alors tenter de coopérer avec la Guerrière, un nouveau hurlement se fait entendre à deux coins de rues plus loin.  Que ferez-vous?  Tenterez-vous d'y aller ou préférerez-vous fuir?

               

Vous avez tout déchiré pour le premier tour sur les défis, passons donc au défi de ce tour.  Cette fois plutôt que d'avoir l'obligation d'utiliser certains mots, vous devrez éviter d'utiliser ces mots tabous!
Fuite - Cri - Terreur - Froid - Décider - Droite - Gauche - Vite - Dépêcher - Courir

Ceux qui n'auront utilisé aucun des dix mots gagnerons 10 points et ceux qui en auront utilisés perdront un point par mot (donc si vous avez utilisé 3 des 10 mots, vous n'aurez que 7 points).

Nous vous rappelons que les défis ne sont pas obligatoires et que vous pouvez décider de ne pas y participer.  Il s'agit d'un petit bonus pour vous distraire encore plus!

               

I. Vous êtes sortis et malheureusement, une fois la porte fermée, l'aubergiste s'est réveillé et vous a fermé la porte de son établissement pensant que vous dormiez sagement dans vos chambre.  Vous êtes coincés pour passer la nuit dehors.  Un nouveau cri a été entendu dans la nuit, vous devez décider si vous poursuivez l'enquête ou tentez de fuir Logan.
NB: Le groupe ne doit pas être scindé, mettez-vous d'accord soit en jeu, soit dans le QG, merci!

Il s'agit d'un jeu de chat où vous devez éviter les Halds qui patrouillent dans les rues peu importe votre décision.  À partir de ce tour, je tirerai les dés pour vous prévenir si vous êtes surpris ou non!  Pour le premier tour, je ne le tire pas, comme Logan vous est tombée dessus comme une fourbe

II. Ce sujet est un peu particulier.  Il y aura des lancés de dés à chaque fois que vous progresserez vers un nouvel endroit, déterminant si vous avez été chopé ou non par les sentinelles haldes qui font appliquer le couvre-feu.  Il se pourrait donc que vous vous fassiez arrêter!
Pour éviter la confusion, Le Crépuscule s'occupera de lancer le dé à chaque intervention.

III. Bonjour, la limite de mots est toujours là!  Cependant, suite à vos retours à ce propos, nous avons décidé de l'augmenter à 600 mots.  N'oubliez pas d'indiquer votre nombre de mots (vous pouvez utiliser le compteur de mots du forum à cette fin) sous spoiler à la fin de votre message, ainsi qu'un petit résumé de vos actions.  Le résumé ne compte pas dans le nombre de mots.

IV. Vous pouvez, comme toujours, poster autant de fois qu'il vous plaît, il n'y a pas non plus d'ordre de passage pour vos interventions.

V. Le deuxième tour se terminera le dimanche 17 juin à 18h, heure de France.  Tout message posté à la suite sans approbation du Crépuscule sera supprimé.

VI. Pour toute question ou tout désir de concertation entre les joueurs, vous pouvez passer par le QG de l'intrigue, juste ici!

VII. Si vous désirez rejoindre l'intrigue, veuillez envoyer un mp à Lothar Duracier!

Bon jeu!

Revenir en haut Aller en bas
Alrik Brume-esprit
avatar
Messages : 103
Je suis à : Asgarn
Avatar et crédits : Jared Letto
Guide
Guide



Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [Intrigue 3] Mouille le sable de ses larmes - Groupe 1 Sam 16 Juin - 12:06

Le voilà qui était embarqué dans une nouvelle aventure, propulsait dans l’air glacial des rues de Vöjna au côté de ses compagnons d’infortunes. Alors que les autres semblaient hésiter entre s’éloigner ou suivre la guerrière leur réflexion se vit interrompu par un hurlement déchirant les ruelles.  Fidèle à lui-même, tiraillé entre sa pleutrerie et son empathie, il fit un pas en arrière, s’éloignant de la source du hurlement.
 
Il savait parfaitement que les autres allaient se ruer, vaillants, forts, pour se rendre compte de la situation. Mais cette fois, plutôt que de suivre bêtement, de se joindre à un groupe où il serait d’une inutilité totale, il se laisse guider par ses propres envies. Jetant un dernier regard vers le groupe, s’éloignant des autres, étonné lui-même d’oser suivre sa propre volonté, il fit chemin vers le mur d’où la silhouette avait semblé émerger.
Une fois sur place, il passa un moment à observer la pierre, qui n’avait rien d’immatérielle ou de de surnaturelle. C’était là de la roche, rien de plus. Il était pourtant certain de l’avoir vu ruisseler, de l’avoir vu se déformer comme un miroir liquide. Quelque chose au fond de lui avait dès lors était persuadé de quelque chose : l’être qui était sorti de ce mur ne pouvait être qu’Adelheid.
 
Depuis quelque temps, lorsqu’il se penchait au-dessus d’une eau calme, elle était là. Souriante, belle, elle l’observait sans dire un mot. Au début, il avait cru être fou, halluciner. Il avait fui cette image, son sourire. Et puis il y était revenu. Et l’eau et Adelheid n’avaient plus fait qu’un dans son esprit. Alors ce mur ruisselant… Cette ombre… Il se tourna vers la direction que la forme avait choisie et resta un moment sans oser bouger et il plissa le nez. Il fallait pourtant qu’il sache. Mais pour le moment son corps entier refusait d’avancer.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Opale de Nep
avatar
Messages : 399
Je suis à : droite et à gauche, là où le vent m'emporte
Avatar et crédits : Leighton Meester - Eris (vava) + bat'phanie (signa)
Maître des poisons
Maître des poisons



Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [Intrigue 3] Mouille le sable de ses larmes - Groupe 1 Sam 16 Juin - 23:00

La voix t'arrache un sourire. Tu as reconnu le ton distant et sarcastique de ta Halde préférée. Ta tête se tourne vers elle et tu lui adresses un petit clin d'oeil ainsi qu'un léger signe lui signifiant que tu n'es pas seule. Cela n'est bon, ni pour elle ni pour toi, que quelqu'un d'autre que vos chefs respectifs soient au courant de votre pacte. La Dunienne, d'ailleurs, finit par te rejoindre alors que les autres hésitent encore de la marche à suivre. Mais vous n'avez plus le temps. Un petit bruit t'arrache un léger frisson tandis que ton regard se pose sur un chat et, quelques secondes plus tard, te voilà avec les autres dehors, grelottant dans l'air glacé des températures capricieuses des Terres Arides. Tu t’apprêtes alors à parler une nouvelle fois lorsqu'un hurlement transperce le silence de la nuit, coupant court à toutes les sournoiseries qui allaient sortir de ta bouche. Comme si cela ne suffit pas, tu remarques alors que la porte vient d'être fermée et que vous vous retrouvez ainsi coincés dehors.

-Bon. Je sais pas vous, mais je ne vais pas attendre de finir congeler devant cette porte. On est dehors, autant en profiter pour aller voir ce qu'il se passe.

De toute façon, si un Hald vous surprend dehors, vous êtes fichus, que vous soyez pris à arpenter les rues où à geler devant la porte de votre auberge. Tu espères juste que ta Halde ne va pas trop faire des siennes. Tu sais à quel point elle adore faire son intéressante.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Helga Sverre
avatar
Messages : 394
Sylv
Sylv



Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [Intrigue 3] Mouille le sable de ses larmes - Groupe 1 Sam 16 Juin - 23:56

Helga est mal à l’aise dans cette auberge. Le fait qu’elle ose tenir tête à cette femme qui l’a honteusement frappée en sortie de cette grotte rajoute une tension supplémentaire. Les paroles qu’elle lui adresse en réponse figent la Njord qui ne sait pas si elle doit en rire ou en pleurer. Sa bouche reste fermée mais ses mains se ferment en deux poings avec l'envie soudaine de la frapper pour la faire taire. La Njord ne supporte plus d’être rabaissée et aimerait pour une fois se trouvée munie d’un courage bien trop souvent absent. Douce rêveuse, elle s’imagine en train de faire taire Ràn mais ce rêve n’est qu’illusion d’une autre vie. Helga ne fait rien figée, rouge écarlate de colère mais aussi de honte elle n’agit pas.

C’est un chat qui miaule en extérieur qui la pousse à rejoindre les autres. Elle frissonne en raison de la température mais aussi de la peur qui s’empare de son esprit. Un instant Helga a envie de se réfugier dans sa chambre. Le Guide s’en est allé à peine plus loin, des Halds rodent, le danger est partout dans toute personne. Elle sent les larmes monter dans ses yeux mais elle lutte contre cette réaction trop puérile.

Sans un bruit elle s’éloigne de l’Auberge elle ne veut plus approcher Ràn ou qui que ce soit de dangereux pour son bien-être mental. Elle n’est pas trop éloignée d’eux pourtant persuadée que si elle s’aventure seule dans cette ville inconnue d’autres dangers la guettent. Telle une ombre, elle avance évitant de se faire surprendre par qui que ce soit. Après tout qui se méfierait d’une pauvre Njord ? Elle lève sa capuche pour dissimuler sa tête et ne faire qu’une avec la nuit.

Sans un bruit elle s’éloigne à quelques pas du groupe pour explorer elle-aussi une zone d’où elle est persuadée avoir vu l’ombre sortir. Puis elle s’agenouille pour toucher le sol, identifier les empreintes, comprendre où elles mènent… ce n’est qu’un simple jeu de piste où celui ou celle qu’ils doivent attraper est un inconnu.

spoiler:
 

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Ràn Brunecorne
avatar
Messages : 1090
Avatar et crédits : Barbara Palvin
Admin - Apprenti Shaman
Admin - Apprenti Shaman



Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [Intrigue 3] Mouille le sable de ses larmes - Groupe 1 Mar 19 Juin - 9:41

L'air devient glacial à l’extérieur et provoque un frisson sur la peau de la dunienne. Croisant les bras sur sa poitrine pour garder un tant soit peu de chaleur, elle ballait les environs des yeux, ne peut s'empêcher d'afficher un air septique lorsque qu'ils s'égarent sur leur étrange troupe. Qu'importe, elle avait vu pire, après tout n'était pas une situation similaire, mais bien plus dangereuse dans les montagnes Halds? L'hésitation plane sur eux, agaçant prodigieusement la shaman. S'ils trainaient déjà des pieds maintenant, jamais ils n'avanceraient et quelque chose lui disait qu'il lui serait plus simple d'avancer en groupe, quitte à sacrifier quelque personne aux autorité pour faire diversion et continuer, plutôt que de risquer de s'aventurer seule dans ces dédales.

Un hurlement s'était élevé dans les airs, en même temps que le loquet de la porte signant son verrouillage. Comme un message, un signe, les exhortant d'avancer.
Plus le choix, ou trop de choix. Les chemins s'ouvraient à eux, dans des dédales parfaitement dallée, saupoudrés d'une mince couche sableuse Et dans l'obscurité, souillant de leur pas cette pellicule doré, les Halds. Ils tournaient en ronde impitoyable, nullement gênée par le froid, imperturbable, marionnette bien dressé à faire ce qui doit être fait. Pantin stupide, observant sans rien dire, non loin, tout proche.

Ici l'air et les flux magiques, qu'elle apprenait doucement à appréhender, étaient différents, plus discrets tout en étant plus violent. Toutes à ses réflexion, elle ne fit guère attention aux propos d'Opale, ni même à la guerrière qui se tapissait dans l'ombre. Quand enfin elle comprit, elle réprima le sursaut qui avait agité ses muscles, mais une pensée passa à l'orée de sa conscience pour éclaté en douceur. Si aucune alarme n'avait été encore donné et si elle ne les avait pas encore alpagué. Peut-être n'était-ce pas pour rien? Il fallait cependant rapidement se décider, bouger, pour ne pas tenté le chien de garde de changer d'avis et le forcer à montrer les crocs. sinon ils ne réussiraient pas à faire grand chose....
Ou plutôt, rien du tout si personne ne prenait les devant. Car déjà, Alrik était en train de partir dans une communion avec un mur.

"Nous devrions aller dans cette direction, c'est de là que viennent les hurlements et les esprits me guident en ce sens. Je ne sais pas vous, mais moi j'irai la-bas, je ne veux pas risquer de me faire maudire pour ne pas avoir prêter oreille à leur envie."


Elle insiste lourdement Ràn, sur le mot malédiction, y mettant une conviction qui ne pouvait prêter aux doute. Était-ce vrai? Ressentait-elle quelque chose, entendait-elle un message muet de l'Invisible dans les ténèbres de la nuit? Nullement, ou alors si inconsciemment qu'elle ne pourrait, plus tard, expliquer sa décision que comme étant celle de sa volonté propre.

"Nous sommes sortis pour en savoir plus, on ne peut pas faire demi-tour, alors autant y aller maintenant."
Dit-elle en s'approchant doucement d'Alrik pour ne pas lui faire peur lui qui semblait presque en transe.

"Alrik, vient, on ne peut pas se permettre de te laisser derrière."


elle n'ajouta pas que c'était précisément pour éviter de se faire prendre trop vite.

Spoiler:
 

_________________
« Into the Wild »
Une femme dégradée et souillée, c'est une chose, mais une femme maladroite et insouciante, c'est pire encore. - Lothar Duracier
©crackintime
Revenir en haut Aller en bas
Logan Ecorcheressac
avatar
Messages : 206
Avatar et crédits : Phoebe Tonkin | Tag
Stratège
Stratège



Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [Intrigue 3] Mouille le sable de ses larmes - Groupe 1 Mar 19 Juin - 20:01

Elle qui venait de sortir de sa cachette se recula brusquement en remarquant à quel point la Nep était accompagnée. Fallait-il que cette souillon sorte entourée de tous les débris du coin ?

Débris ? N’était-ce pas la chienne de Lothar derrière elle ? Et Elwen. Et l’incapable qui s’était faite enlever par le Gardien. Et certainement son compagnon n’est-ce pas ? Comme si les choses n’étaient pas assez compliquées !

C’était impossible, elle ne pouvait pas couvrir autant de monde. A son grand soulagement, personne n’avait semblé l’apercevoir et son murmure perçu par la seule à avoir pointé son nez hors de l’auberge quand elle l’avait prononcé. Tout était encore possible n’est-ce pas ?
Les priorités changeaient de nouveau chez la hald comme un grand coup de pied dans l’eau. Ce qui s’était produit était une chose. Mais si l’on voulait voir plus loin, les conséquences pour elle de voir la Nep se faire pincer en plein territoire Hald seraient désastreuses. Sans parler de Ràn qui allait causer aussi son lot de problèmes au guerrier. Logan n’était pas née de la dernière pluie. Elle soupçonnait chez cet homme un désir de s’élever nourri par la place vacante du Dagda. Si elle était elle-même prête à tenter sa chance, Duracier était bien la seule personne sur cette foutue terre pour laquelle elle allait bouger son petit doigt histoire que ses chances ne lui soient pas retirées par une idiote trop curieuse.

Tu m’emmerdes Duracier.

Jurer n’avait rien d’élégant mais au moins personne n’en profitait. Elle allait devoir agir. Sa volonté pourtant vacilla en entendant l’écho du premier hurlement brisant derechef le silence étouffant de la ville. Et bien sûr le groupe s’en alla comme des poules agitées par le bruit du renard, droit dans sa gueule.
Disparaissant à son tour, la stratège profita de sa connaissance des rues pour les dépasser tout en restant invisible, cherchant le cœur battant le bruit distinctif des pas ou de courses résolus des halds.
Ça ne manqua pas. Levant son pied de biche, elle s’apprêtait à se rapprocher pour faire son office quand elle découvrit à son grand soulagement qu’elle ne pouvait pas mieux tomber. Dissimulant prestement son arme, elle sort pour leur barrer le chemin. Fixant silencieusement celui qui accompagnait le guerrier, la voix de Logan se fit enfin entendre.

« Je prends la relève, disparais. »

Il ne se fit pas prier le bougre. Sage décision. Mais elle n’avait pas de temps a perdre. Murmurant d’un ton pressant, les explications fusèrent.

« Quelque chose se passe. Mais on a un autre problème. Si tu passes cet angle, tu verras un groupe. Dedans ta chère et tendre. Et une personne dont je me suis portée garante.» Semi  mensonge« Tu ne pouvais pas mieux tomber. Je ne doute pas de mes capacités mais ils sont nombreux. Aide-moi à trier le mauvais grain. Séparons-les et bouclons ceux qui ne nous poseront pas de problèmes. On ne peut pas s’occuper d’autant de monde sans attirer l’attention. Prions pour que les autres réussissent a s’en tirer le temps qu’on vienne les chercher »

Un sourire avant de poursuivre.

« Non seulement on évitera les questions fâcheuses mais en plus flanquer quelques personnes en cellule nous distinguera. »

Jetant un œil en arrière, elle s’assura que personne ne les avait entendus.

« Il y a deux femmes, Elwen et la fille qui s’était faite enlever par le gardien. Ce sont les cibles les plus faciles. Qu’en penses-tu. »

Oh comme elle comptait sur lui !

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Lothar Duracier
avatar
Messages : 1264
Avatar et crédits : Hanry Cavill by Lemon Tart
Admin - Guerrier
Admin - Guerrier



Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [Intrigue 3] Mouille le sable de ses larmes - Groupe 1 Mer 20 Juin - 15:31

Tu jettes un œil dégoûté à ton compagnon.  Pourquoi a-t-on autorisé une telle mauviette à devenir un Guerrier?  C'est d'un ridicule complet.  Visiblement, il n'est pas taillé pour ce métier et l'odeur répugnante d'urine qui se dégage de lui te le prouve encore plus.  Sans hésitation, tu lui mets une baffe au visage, irrité par son cri.  Bravo, maintenant tout le monde va savoir que vous êtes là et ça permettra à tous les rats des autres tribus de se cacher avant que vous ne puissiez les choper et les mettre en taule.  Oh, mais quel abruti t'a-t-on mis sur les bras!  Comme si ce n'était pas déjà assez de devoir supporter Ràn en tout temps chez les étranges, désormais même chez toi on t'oblige à tenir compagnie à la basse classe.  Les choses ne sont plus ce qu'elles étaient et c'est déplorable.  Ta tribu a besoin qu'on y remette de l'ordre et vite.  Autrement, tout continuera à se dégrader jusqu'à ce qu'il n'y aie plus moyen de rattraper le coup et que votre puissance ne s'effondre.

C'est une voix familière qui te redonne un peu foi en l'humanité : Logan.  Tu ne sais pas comment elle t'a trouvé, mais de l'avoir avec toi plutôt que cette mauviette, ce poltron, ce stupide flanc mou, te redonne un peu d'espoir de voir ta soirée devenir plus fructueuse.  Et l'odeur de pisse qui s'en va fait redescendre ton envie de vomir.  Et il faut dire que de voir le garde être remplacée par la stratège qui t'arrive avec un plan, un plan parfait pour vous voir décorés.

« La Njord hein, » fais-tu avec un sourire machiavélique.  Tu n'as toujours pas oublié l'affront qu'elle t'a fait et la livre aux autorités est une perspective réjouissante.  Par contre, foutre en taule Ràn ne te poserait pas vraiment de soucis.  Tu es certain que c'est elle la première qui a proposé de sortir en pleine nuit et que c'est elle qui tourmente les autres.  Si elle est arrêtée, peut-être sa tribu la mettra-t-elle enfin à mort et tu pourrais rentrer chez toi.  On t'a déchargé de ta responsabilité sur elle pour le temps du Tournoi puisque tu serais affecté à la sécurité de la ville.

« Ne protégeons que la personne dont tu es garante.  Je n'ai plus Ràn à charge pour le temps du Tournoi, c'est l'occasion en or de me débarrasser d'elle, » fais-tu avec un sourire ravi.  Tu plonges ton regard dans le sien.  « Tu as un plan, n'est-ce pas? »  Tu n'en doutes même pas un seul instant et tu te penches afin que vous puissiez rapidement faire vos messes basses sans être entendus, ni perdre de vue le groupe en question.  Ça va barder.

Spoiler:
 

_________________

  Je ne suis pas là pour écouter les jérémiades d'une femme

  (c) Lothar Duracier
Revenir en haut Aller en bas
Opale de Nep
avatar
Messages : 399
Je suis à : droite et à gauche, là où le vent m'emporte
Avatar et crédits : Leighton Meester - Eris (vava) + bat'phanie (signa)
Maître des poisons
Maître des poisons



Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [Intrigue 3] Mouille le sable de ses larmes - Groupe 1 Mer 20 Juin - 17:55

Elle s’éclipse dans la nuit sous tes ricanements moqueurs. Bien évidemment, te voir aussi entourée ne va pas l'aider à te couvrir. Tu ricanes encore plus en l'imaginant folle de rage à te traiter de tous les noms possibles. La Hald est si prévisible dans son imprévisibilité. Tu sais qu'il n'est bon pour personne de vous savoir collaborer ensemble. La Dunienne semble vouloir prendre la direction de votre petit groupe et tu la laisses faire. En tant que Nep, il n'est pas bon pour toi de te montrer trop entreprenante dans ce que tu fais. Les Neps n'attirent pas l'attention sur eux. Laissons donc la Shaman suivre ce que décident les esprits. Et s'ils décident d'enquêter plus en profondeur alors autant le faire. Frissonnante toujours dans l'air glacial, tu resserres ta cape autour de tes épaules et suit silencieusement le petit groupe, jetant de fréquents coups d'oeil autour de toi, cherchant sûrement à repérer ta Hald coincée. À la place, c'est sur une silhouette que tu connais plus que bien que tes yeux se posent et tu rabats plus encore ta capuche lorsque tu reconnais Elowen. Que fait-elle ici et comment n'as-tu pas la voir dès le début ? Sûrement parce que ton esprit a été trop acaparé par les derniers événements.

Quoiqu'il en soit, tu suis docilement le petit groupe, sombre silhouette qui se meut agilement dans la pénombre. La présence de ta meilleure amie entache quelque peu l'excitation du début. Tu préfères qu'elle ne te reconnaisse pas et tu te fais encore plus petite que d'habitude. Déjà que voir le frère de Loup n'est pas génial pour toi... tu sais que la Dunienne ne dira rien et le Guide semble beaucoup trop à l'ouest pour avoir fait le lien sur qui tu es. Mais Elowen... Elowen tu ne sais comment elle peut réagir et tu préfères garder tes distances.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Elowen Vertefeuille
avatar
Messages : 61
Je suis à : Umönnun
Avatar et crédits : Anne Hathaway
Herboriste
Herboriste



Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [Intrigue 3] Mouille le sable de ses larmes - Groupe 1 Mer 20 Juin - 23:29

Elowen avait suivi le groupe hors de l'auberge en silence. Depuis les événements avec le Gardien, il lui arrivait de ne plus toujours se souvenir de ce qu'elle faisait tant elle était préoccupée. Elle se rendait partout et nulle part à la fois dans l'espoir de recroiser Rosalie. Elle n'avait même plus peur parfois. Sa raison s'étiolait-elle ?
L'herboriste frissonna et recouvrit ses épaules. Même si elle se méfiait de Ràn, elle semblait la seule à savoir plus ou moins ce qu'il fallait faire. Au moins, elle proposait une action. Se rapprocher des hurlements ne la tentait pas, mais rester seule non plus. Elowen n'avait pas perdu la raison au point de surestimer ses capacités. Elle était en territoire inconnue après l'heure du couvre-feu. La créature qui poussait ou provoquait les hurlements n'était sans doute pas l'unique danger.
Elowen observa ses compagnons d'infortune. La plupart s'étaient recouverts jusqu'à la tête et dans la pénombre elle ne distinguait par leur visage. Au moins, personne ne pourrait lire le vide de ses yeux emplis de fatigue à force de scruter.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Le Crépuscule
avatar
Messages : 194
Maître du jeu
Maître du jeu



Voir le profil de l'utilisateur http://nott.forumactif.com
MessageSujet: Re: [Intrigue 3] Mouille le sable de ses larmes - Groupe 1 Jeu 21 Juin - 19:57


Matteo Bassini

Tour 3


19 eme jour du mois de Leif, tard le soir

Guidés par Ràn qui a décidé pour tout le monde que le groupe prendrait la droite, les aventuriers se retrouvent donc dans les rues de Vojnä, l'endroit le plus dangereux au monde en ce moment.  Miraculeusement, ils arrivent à éviter les pièges et les patrouilles jusqu'à ce qu'ils ne se retrouvent au détour d'une énième rue nez à nez avec Logan et Lothar.

Les deux guerriers sont prêts, ils ont eu le temps de se concerter, d'inventer un plan : il n'y pas question que d'autres ne mettent la main sur leurs proies.  Rapidement, ils vont les isoler, les poursuivre et les acculer jusqu'à un cul de sac d'où ils ne pourront plus s'échapper.  La poursuite est effrénée, tandis que les étrangers tentent de fuir, ils ne voient pas le piège se refermer sur eux.  Ils ne connaissent pas aussi bien les rues de Vojnä que Lothar qui y a grandi et qui guide sa comparse.  Ce qu'il ne réalise pas tout de suite, c'est que leurs pas les mènent directement vers un autre mur éclairé d'étranges lumières, un autre encore qui semble onduler.  Un mur qui n'aurait pas dû être là, un mur qui avant n'existait pas.

Acculés dans un cul de sac bien plutôt que prévu par les deux guerriers, personne n'aurait pu voir veni ce qui se passerait : dans sa course effrénée, Helga trébuche, mais alors qu'elle aurait dû cogner contre le mur, elle passe à travers celui-ci.  Remis de la surprise après quelques secondes, le reste du groupe se précipite à travers le mur pour la rejoindre bien que cela éveille quelques souvenirs à certains des gens présents reliés à une grotte.  Est-ce encore une farce des esprits?  Devant ce mur étrange, il ne reste plus que Logan et Lothar.  Iront-ils prévenir les autorités où vont-ils poursuivre leur chasse et braver l'inconnu?

               

Cette fois pour le défi de la semaine, nous vous invitons à utiliser 10 mots du champ lexical du malheur!

Vous gagnerez 1 point par mot utilisé et une récompense spéciale si vous réussissez à en caser 10 dans le même message!

Nous vous rappelons que les défis ne sont pas obligatoires et que vous pouvez décider de ne pas y participer.  Il s'agit d'un petit bonus pour vous distraire encore plus!

               

I. Rattrapés par Logan et Lothar, vous êtes partis à la course et celle-ci vous mène tout droit à un mur étrange qui ressemble à celui qui vous a poussé à sortir.  Helga le traverse en trébuchant et vous décidez de la suivre, espérant semer les deux Halds.  Derrière le mur, vous vous trouvez face à un couloir, vous pourrez tourner à gauche ou à droit, ou alors continuer tout droit.

Des esprits interviendront au cours  du tour pour vous influer sur le choix de la direction à prendre pour la suite!  Bon courage!

II. Pour des raisons de présence, le déroulement de l'intrigue a été modifié, nous n'aurons plus besoin des dés!

III. Bonjour, la limite de mots est toujours là!  Cependant, suite à vos retours à ce propos, nous avons décidé de l'augmenter à 600 mots.  N'oubliez pas d'indiquer votre nombre de mots (vous pouvez utiliser le compteur de mots du forum à cette fin) sous spoiler à la fin de votre message, ainsi qu'un petit résumé de vos actions.  Le résumé ne compte pas dans le nombre de mots.

IV. Vous pouvez, comme toujours, poster autant de fois qu'il vous plaît, il n'y a pas non plus d'ordre de passage pour vos interventions.

V. Le troisième tour se terminera le dimanche 1 juillet à 18h, heure de France.  Tout message posté à la suite sans approbation du Crépuscule sera supprimé.

VI. Pour toute question ou tout désir de concertation entre les joueurs, vous pouvez passer par le QG de l'intrigue, juste ici!

VII. Si vous désirez rejoindre l'intrigue, veuillez envoyer un mp à Lothar Duracier!

Bon jeu!

Revenir en haut Aller en bas
Helga Sverre
avatar
Messages : 394
Sylv
Sylv



Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [Intrigue 3] Mouille le sable de ses larmes - Groupe 1 Jeu 21 Juin - 22:22

Helga inspecte les traces au sol. Elle a retrouvé au fond de sa poche des gants. Le souvenir de la personne qui lui a fourni cette peau la fait frémir un instant. Elle se demande Helga si une malédiction ne  lui a pas été jetée depuis quelques temps. La superstition s’empare d’elle alors qu’elle regarde Alrik à peine plus loin. Un sentiment étrange fait battre le cœur de la Njord et il est bien trop tôt pour l’instant pour mettre un mot sur cette sensation.

Puis elle repense à Lothar, le responsable de cette sensation d’inutilité.  Il est d’ici cet homme, il manquerait plus qu’il tombe sur elle. Puis d’un coup, elle lève les yeux pour rencontrer le regard de celui qu’elle fuit, elle étouffe un cri  et se met à courir attrapant la main de la première personne qui se trouve à proximité. Helga n’en peut plus de ces épreuves, elle court comme si sa vie en dépendait et c’est le cas après tout. Elle sent les autres courir derrière elle, remarque un mur et va pour s’arrêter lorsqu’elle trébuche sur une chose qu’elle n’identifie pas tout de suite.

Aucun cri ne sort de sa bouche alors qu’elle ferme les yeux prête à subir le choc avec le mur. Toutefois elle ne ressent rien si ce n’est une chute au sol ; elle ne sait pas si c’est de la magie ou une illusion mais elle ouvre de nouveau les paupières. La boîte est juste là  à ses pieds, elle la récupère. Le mur qu’elle voyait devant elle avant se trouve derrière. Au sol elle est estomaquée. Elle ne parvient pas à se remettre sur ses pieds et tremble de tout son être. La solitude la pousse vers l’envie de les guider, les autres ceux qui font face aux Halds :

« Par ici traversez » elle ne sait pas la Njord s’ils l’entendent mais elle poursuit jusqu’à les voir à leur tour traverser.

La sylv ne sait pas du tout où ils se trouvent, elle s’agrippe à cette boîte sans comprendre vraiment à quoi elle pourrait bien lui servir. Elle n’ose se rapprocher de Ràn ni même des autres et commence à leur tourner le dos pour s’avancer un peu plus, découvrir où ils ont désormais mis les pieds. Elle lève les yeux et remarque ce chat noir à peine plus loin. Ce mouvement rajoute un niveau de danger à leur destin elle le sait en son for intérieur.

spoiler:
 

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Alrik Brume-esprit
avatar
Messages : 103
Je suis à : Asgarn
Avatar et crédits : Jared Letto
Guide
Guide



Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [Intrigue 3] Mouille le sable de ses larmes - Groupe 1 Ven 22 Juin - 12:52

A peine les yeux du guide eurent-ils le temps de se lever pour se poser sur Ràn que les évènements se précipitèrent. Comme toujours. Pourquoi continuait-il dans cette voie, était-ce une fatalité, une poisse naturelle qui le poussait toujours dans de telles situations ? L’espace d’un instant, un très court instant, il hésita à se jeter à leur poursuite, à suivre le mouvement. A vrai dire il ne savait même pas vraiment pourquoi ils s’étaient ainsi tous mis à courir. Mais il ne pouvait renoncer à chercher Adelheid. Avec angoisse, il se lança, retardataire, à la suite de ses compagnons de malheur.
 
Les rues s’enchaînèrent alors, innombrables, et le cœur du Dunien se mit à cogner contre sa poitrine avec force. Etait-ce à cause de la course effrénée qui les faisait traverser la ville ou bien à cause de la peur, de la véritable détresse, qui naissait dans son ventre ? Cours. Ne pense à rien et cours. Ne cessait-il de se répéter pour chasser les appréhensions qui l’assaillaient. Et puis soudain, son cœur rata un battement et il poussa un cri d’appréhension et de surprise en voyant Helga traverser un mur qui n’en était pas un. A nouveau une dichotomie familière vint le pousser dans ses retranchements. Dissonance cognitive l’écartelant entre une envie de fuir devant cet événement surnaturel et celle de se jeter à son tour à travers ce rideau ondoyant pour rejoindre celle ayant partagé son temps proche du gardien. Et puis derrière ces pierres…
 
Adelheid… Adelheid… Adelheid…
 
N’osant ralentir, fermant les yeux alors qu’il accélère se répétant le nom de celle qu’il veut revoir, il traversa le groupe à toute vitesse, cherchant à mettre en échec sa peur en fonçant tête baissée. Il fut ainsi le second à traverser l’obstacle, passant à travers avec le sentiment de déchirer un voile, d’écarter un rideau récalcitrant. Et il stoppa enfin sa course, manquant presque de percuter la Njord. Il rouvrit les yeux et c’est un décor presque familier qui s’offrit à lui. Derrière lui, le bruit familier des autres lui indiqua qu’ils venaient de les rejoindre. Tous observaient ce nouveau lieu avec une curiosité et une appréhension propre à la découverte.
 
« C’est un labyrinthe. Lança-t-il soudain, réfléchissant à voix haute. Se rendant compte de cela, il marqua une pause, gêné. »
Il plissa le nez, laissant ses yeux fureter autour de lui. Ce faisant il s’avança vers l’entrée du dit dédale, posant sa main sur le mur droit de celui-ci. Il resta un moment à observer un point en face de lui puis se tourna vers ses camarades, se raccrochant à ses connaissances pour se composer une assurance qu’il n’avait pas.
« Si vous comptez vous y aventurer, et, malédiction, il savait que ce serait le cas, marquez systématiquement votre chemin en gravant des symboles dans le mur. Cela vous permettra un retour en arrière. Et conseil de guide : n’avancez pas au hasard. Suivez un mur. Toujours le même. Peut-être cela vous paraîtra-t-il long et fastidieux mais c’est le meilleur moyen d’atteindre le centre… ou la sortie. »
 
De nouveau ses yeux se perdirent en direction du dédale. Là, tendant le doigt, une silhouette, comme un charme, semblait lui indiquer la route à prendre. Il était certainement le seul à la voir…
 
Et, de toute évidence, on l’appelait dans ces méandres de pierre.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Ràn Brunecorne
avatar
Messages : 1090
Avatar et crédits : Barbara Palvin
Admin - Apprenti Shaman
Admin - Apprenti Shaman



Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [Intrigue 3] Mouille le sable de ses larmes - Groupe 1 Mar 26 Juin - 16:48

Un labyrinthe, Ràn goute ce mot avec suspicion, le fait tourner sur sa langue pour en apprécier la moindre saveur. Ecoutant les recommandations d’Alrik, elle réfléchit, pour finalement hausser les épaules et suivre Helga. Aimait-elle ou non les labyrinthes, les farces de ces esprits, leurs facéties ? Elle ne saurait le dire. Mais puisqu’elle avait décidé qu’eux seuls étaient aptes à l’aider et à la soutenir. Puisqu’elle avait décidé de renier la race humaine, alors oui, elle aimerait leur jeu. Elle s’y forcerait si nécessaire, car il fallait qu’elle rentre dans leur danse pour en apprécier la musique, pour s’approprier leur tempo et avancer à leur rythme et pouvoir enfin les amadouer comme il se devait.

Un labyrinthe…Soit. A quoi servaient-ils ? Ràn réfléchissait, à empêcher le passage, à cacher des choses, à perdre les gens, qu’elle en serait l’intérêt surtout de le mettre ici en pleine ville ?

« …Cet endroit doit receler quelques secrets. Sinon pourquoi il serait apparu là d’un coup… ça n’a pas de sens. »

Alors elle s’engouffre dans un couloir, celui montré par un Alrik devenu tellement blanc que ses veines auraient été presque visibles. Muni d’une pierre qu’elle avait pris le temps de récupérer par terre au préalable pour marquer consciencieusement son chemin.

« Il serait stupide de croire que tout ça est anodin. Surtout pendant cette fête là précisément. Il va encore se passer quelque chose, c’est couru d’avance. Si on veut arrêter de subir ce qu’il se passe, autant y prendre part. Maintenant le tout est de savoir si ce sont les esprits et les dieux qui se rient de nous ou si c’est un humain qui est couvert par quelques espiègleries. »

Oui, parce qu’elle en avait marre de n’être qu’une spectatrice. Elle appréhendait mieux le flux magique, le monde de l’invisible, mais voilà, ce n’était pas encore assez. Il fallait qu’elle s’y frotte, qu’elle s’y plonge, s’y noie, ainsi, elle trouverait surement. Puis, elle s’arrêta subitement.

« Et si…Alrik, j’ai besoin de toi. Est-ce que tu as quelque chose que vous utilisez vous les guides, pour ne pas vous perdre ? Ça existe ? »

Après tout, n’était-elle pas une shamane née, de cette engeance capable d’utiliser une magie de façon bien plus naturelle que quiconque ? Pourquoi ne pas essayer de s’en servir.

« Vite, si on ne veut pas se faire rattraper par ces attardés et passer un sale quart d’heure on a intérêt à avancer et se bouger. »


Elle tout particulièrement, n’avait strictement aucune envie de se faire prendre dans son « non » bon droit et lui donner un quelconque pouvoir sur elle. Lui le bourreau, la brute, l’imbécile.

Spoiler:
 

_________________
« Into the Wild »
Une femme dégradée et souillée, c'est une chose, mais une femme maladroite et insouciante, c'est pire encore. - Lothar Duracier
©crackintime
Revenir en haut Aller en bas
Lothar Duracier
avatar
Messages : 1264
Avatar et crédits : Hanry Cavill by Lemon Tart
Admin - Guerrier
Admin - Guerrier



Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [Intrigue 3] Mouille le sable de ses larmes - Groupe 1 Sam 30 Juin - 17:57

Ce mur ne devait pas être là.  Il n'y a jamais eu de murs en cet endroit.  Tu as grandi dans les rues de Vojnä, tu les connais par cœur.  Les pierres qui la bâtissent sont vieilles et anciennes, personne n'oserait toucher à ce que vos ancêtres ont construit.  Vous avez trop de respect pour la sueur et le sang qu'ils ont dépensé pour arriver à de telles splendeurs.  Quelque chose d'étrange est en train de se passer en cette nuit et tu ne la sens pas très bien.  Inviter les étrangers pour la fête des esprits était une erreur, cela ne fait plus de doutes dans ton esprit désormais.  Tu n'aimes pas ce qui se passe et tu ne peux t'empêcher de blâmer le Nuada pour ce qui est en train d'arriver.  Rien de tout ceci n'est normal.  Tu regardes Logan, l'air impassible alors qu'à l'intérieur un tourbillon d'émotions vrille en toi.

« Je ne sais pas ce que c'est que cette magie, mais ce n'est pas normal et on trame quelque chose sur notre dos.  Je ne compte pas attendre que ces imbéciles fassent pus de bêtises, » commences-tu avec sérieux.  Ton plan est insensé, mais il te semble plausible et c'est ce qui vous permettra peut-être de vous démarquer pour obtenir de meilleures positions dans la société.  Quitter le service du Dagda dunien pour ne plus avoir à surveiller Ràn serait une bénédiction.  « En entrant et en empêchant ce qu'il se passe, la gloire sera nôtre.  Moi j'y vais, manqueras-tu de courage Ecorcheressac?  Dans tous les cas, je passe devant, à toi de voir si tu veux la gloire ou pas. »

Sur ces entrefaites, tu traverses le mur.  C'est comme si ce qu'il y avait derrière toi n'existait plus.  Tu appuies sur le mur pour voir si tu peux le traverser en sens inverse, mais il semblerait bien que ce soit impossible.  Bien, si tu ne peux pas sortir, eux non plus.  C'est alors que tu entends une voix mélodieuse se rendre jusqu'à tes oreilles.  Naturellement.  Un sourire narquois se trace sur ton visage alors que tu t'approches.

« Je vois que tu as toujours de si jolies choses à dire chienne, » fais-tu en agrippant de bras de Ràn.  Assez fort pour lui faire mal.  « C'est encore un de tes coups n'est-ce pas?  Pourquoi chaque fois que quelque chose d'étrange se passe, je te trouve sur les lieux du crime à comploter?  Si tu crois pouvoir t'en sortir cette fois aussi, c'est raté. »

Ton regard sévère se pose sur le reste du groupe.  Un bande d'incompétents.  Sauf le guide.  Il pourra se révéler utile.  « Toi, le frère d'Oen, prends la tête.  Si tu ne fais pas de bêtises, je te ferai éviter les conséquences pour services rendus.  À la moindre résistance de l'un d'entre vous, je vous fais tous exécuter. »  Ton ton est sérieux.  Tu tires encore plus fort sur Ràn dans une petite démonstration de pouvoir pour leur montrer qui commande.

Spoiler:
 

_________________

  Je ne suis pas là pour écouter les jérémiades d'une femme

  (c) Lothar Duracier
Revenir en haut Aller en bas
Opale de Nep
avatar
Messages : 399
Je suis à : droite et à gauche, là où le vent m'emporte
Avatar et crédits : Leighton Meester - Eris (vava) + bat'phanie (signa)
Maître des poisons
Maître des poisons



Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [Intrigue 3] Mouille le sable de ses larmes - Groupe 1 Dim 1 Juil - 10:30

Tu t'amuses pourtant. Ça a toujours été facile pour toi. La vie est un amusement. Une aire de jeu qui te comble de joie au quotidien. Est-ce ceci qui t'a permis de tenir jusque là ? Cette capacité de ne rien prendre au sérieux ? Tu ne sais vraiment. Et pourtant, c'est avec une grande excitation que tu suis Ràn dans les rues de la capitale Hald. Mais tu sais aussi, et sûrement es-tu la seule à le savoir, que vous allez bientôt croiser quelques contrariétés en cours de route. Tu es la seule à avoir aperçu ta coincée de Hald et tu sais qu'elle n'attend que le bon moment pour vous tomber dessus. Une vraie malédiction cette fille. Avec un esprit vicieux, par dessus le marché. Aussi vicieux que le tien, ce que tu ne croyais pas humainement possible, d'ailleurs.

Vous continuez ainsi à suivre Ràn quant vous vous retrouvez face à deux Halds. À ton plus grand désespoir, tu reconnais ce Hald musclé et viril, encore plus étriqué d'esprit qu'un Luspien. Un sourire narquois se dessine sur tes lèvres, sous ta capuche. Tu n'as pas oublié ton plongeon dans la rivière, ni sa si exquise compagnie lorsque vous vous êtes retrouvés dans la grotte. Mais, ainsi dissimulée, tu sais qu'il ne te reconnaîtra pas de suite. Et tu ne veux pas créer d’esclandres alors que Elowen est là. Tes yeux se posent sur la Hald, pour un échange très bref, avant de suivre le mouvement : fuir. Malheureusement, votre infortune vous conduit droit dans un cul-de-sac et, alors que tu jauges le mur pour repérer des points d'appuis qui te permettrait de l'escalader, la Njord naïve qui vous accompagne trébuche. Tu t’apprêtes à rire un bon coup en la voyant s'encastrer sinistrement dans le mur mais, à la place, la voilà qui passe au travers, sous tes yeux ébahis. Pas le temps de réfléchir, tu t'empresses de traverser le mur toi aussi et ne peux t'empêcher de penser que cette aventure est encore plus excitante que prévu, malgré la malchance qui semble vous accompagner. Pourtant, au final, ces quelques successions d'accidents ajoutent du piquant à cette aventure fort palpitante. Ràn, par ailleurs, souligne l'importance de reprendre la route avant de se faire rattraper par leurs poursuivants, ce que tu approuves par plusieurs pas en avant. Tu n'as pas le temps d'aller bien loin, déjà vos deux nuisibles traversent eux aussi cette étrange barrière magique et le Hald en profite pour rejoindre Ràn et lui attraper le bras. Tu as toujours incroyablement navrant son manque évident de jugeote à celui-là. Sa haine de la Dunienne l'empêche de réfléchir correctement, ce qui n'est déjà pas chose évidente pour la tribu guerrière. Tu penses sincèrement que son destin est bien plus funeste qu'il ne peut le penser. Un jour, il mourra tragiquement parce qu'il sera trop occupé à ne pas voir plus loin que le bout de son nez. Enfin, voilà la Dunienne prise au piège par le Hald et votre promenade nocturne s'en trouve affectée. Tu t'approcherais bien de la Frigide pour lui parler un peu de ce que vous avez vu mais c'est trop risqué avec tout ce monde. Tu espères donc que son intervention sera plus réfléchie que l'autre idiot qui l'accompagnes. Ou qu'un autre indice tombe du ciel, faisant ainsi bouger les priorités. En attendant, tu fais ce que tu sais faire de mieux : te taire et observer. Mais qu'il ne pose pas un seul de ses gros doigts sur Elowen, tu vas très mal le prendre.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Le Crépuscule
avatar
Messages : 194
Maître du jeu
Maître du jeu



Voir le profil de l'utilisateur http://nott.forumactif.com
MessageSujet: Re: [Intrigue 3] Mouille le sable de ses larmes - Groupe 1 Dim 1 Juil - 22:55


Matteo Bassini

Tour 4


19 eme jour du mois de Leif, tard le soir

Les murs sont bloqués, il n'y a pas moyen de sortir par là où ils sont entrés, il ne reste plus qu'à avancer sous les menaces de Lothar.  L'unique option pour s'en sortir, c'est de plier aux ordres des deux Halds jusqu'à ce que l'option de fuir se présente.  Il y aura toujours bien l'occasion de leur fausser compagnie à un moment ou un autre.  Le groupe avance en suivant les recommandations du guide.  L'atmosphère est lourde et silencieuse, mais il est difficile de dire si c'est réellement dû à la présence des guerriers qui escortent leur groupe de criminels ou si ce n'est pas  autre chose.  Il a quelque chose d'inquiétant qui plane dans l'air, quelque chose d'impossible à identifier, mais c'est bien là, cette tension oppresse même les deux locaux qui n'en disent rien pour ne pas perdre le dessus sur leurs prisonniers.  Ce serait honteux pour eux d'admettre qu'ils ne savent pas plus ce qui est en train de se passer.

Alors qu'ils s'enfoncent de plus en plus dans les profondeurs de ce labyrinthe, marchant vers son coeur sans trop le savoir, d'étranges bruits de tambours commencent à résonner dans les couloirs de pierre.  Le son est assourdissant, fort.  Personne ne semble s'expliquer qu'est-ce qui peut le provoquer, ni qui.  Inquiets, peu rassurés et les Halds qui ne disent rien sur ce qu'il se passe, la motivation des gens à avancer et peut-être enfin trouver la sortie est encore plus forte que jamais.  Jusqu'à ce qu'il ne frappe un mur.

Un mur?  Réellement?  Devant eux, il n'y a rien, ils peuvent voir le couloir se prolonger, pourtant c'est comme si une vitre invisible les empêche d'avancer.  Il n'y a pas moyen de contourner ce barrage.  En tentant de faire de demi tour, ils remarquent rapidement qu'ils sont emprisonnés : ils ne peuvent ni faire marche avant, ni faire marche arrière...

             

Cette fois pour le défi de la semaine, nous vous invitons à utiliser des hyperboles!

Vous gagnerez 1 point par hyperbole utilisée et une récompense spéciale si vous réussissez à en caser 5 dans le même message!

Nous vous rappelons que les défis ne sont pas obligatoires et que vous pouvez décider de ne pas y participer.  Il s'agit d'un petit bonus pour vous distraire encore plus!

             

I. Vos personnages sont désormais prisonniers d'une section du labyrinthe sans pouvoir se sauver ni par l'avant, ni par l'arrière.  Des bruits de tambours inquiétants résonnent de plus en plus fort, il vous faut trouver la sortie le plus rapidement possible!

Des esprits interviendront au cours  du tour pour vous influer sur le choix de la direction à prendre pour la suite!  Bon courage!

II. Pour des raisons de présence, le déroulement de l'intrigue a été modifié, nous n'aurons plus besoin des dés!

III. Bonjour, la limite de mots est toujours là!  Cependant, suite à vos retours à ce propos, nous avons décidé de l'augmenter à 600 mots.  N'oubliez pas d'indiquer votre nombre de mots (vous pouvez utiliser le compteur de mots du forum à cette fin) sous spoiler à la fin de votre message, ainsi qu'un petit résumé de vos actions.  Le résumé ne compte pas dans le nombre de mots.

IV. Vous pouvez, comme toujours, poster autant de fois qu'il vous plaît, il n'y a pas non plus d'ordre de passage pour vos interventions.

V. Le quatrième tour se terminera le mercredi 11 juillet à 18h, heure de France.  Tout message posté à la suite sans approbation du Crépuscule sera supprimé.

VI. Pour toute question ou tout désir de concertation entre les joueurs, vous pouvez passer par le QG de l'intrigue, juste ici!

VII. Si vous désirez rejoindre l'intrigue, veuillez envoyer un mp à Lothar Duracier!

Bon jeu!

Revenir en haut Aller en bas
Ràn Brunecorne
avatar
Messages : 1090
Avatar et crédits : Barbara Palvin
Admin - Apprenti Shaman
Admin - Apprenti Shaman



Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [Intrigue 3] Mouille le sable de ses larmes - Groupe 1 Mer 4 Juil - 10:32

Exaspération.

Il n’y avait pas d’autre mot pour décrire l’état de Ràn à cet instant alors que le Hald honni faisait irruption et la prenant, comme à son habitude, pour la fautive. Pouvait-il seulement réfléchir deux petites secondes ou était-ce trop demandé ? Y croyait-il vraiment lui-même ou ne disait-il cela que pour la forme ? Ràn penchait pour la seconde option, sinon sans nulle doute qu’il lui aurait déjà passé sa lame à travers le corps, lui qui se targuait de rêver avec extase du jour de sa mort. Pourquoi s’en priver s’il avait réellement pensé avoir un motif de grief légitime pour mettre la menace à exécution ?

Si seulement elle avait eu le temps de faire ce qu’elle avait eu en tête… Mais les dieux se riaient d’elle. De ça elle en était persuadée, du moins s’ils existaient.  

Des menaces, des menaces et encore des menaces. Protégée derrière une tignasse de cheveux, à l’ombre de la nuit, Ràn ne peut que lever les yeux au ciel. Non qu’elle ait un doute sur l’application de la sentence, mais c’était tellement…Hald ? Prévisible ? Lui ? Un peu tout ça à la fois, presque décevant. Alors ils avancent, au pas, conscient de chaque bruit environnant et de cette atmosphère oppressante qui plane au-dessus d’eux. Comme s’ils étaient épiés, comme s’ils étaient entrés dans un piège préparé tout spécialement à leur intention. Mais de ça, Ràn se garda bien de le dire.

Et puis voilà que tout dérape, encore.

Incompréhension.

Il n’y avait rien qu’un long couloir devant eux et pourtant, impossible d’avancer, ils s’étaient heurté à une barrière qui les empêchaient de continuer. Les cajolant il y avait la magie, c’est ce que sentait Ràn, c’était étouffant, presque écrasant. Que faire ? Finalement, ce n’était pas si compliqué. Rien. Qu’ils crèvent tous autant qu’ils étaient, c’était encore la seule solution. Et voilà que même à l’arrière ils ne pouvaient plus rien faire et voilà que des tambours faisaient vibrer l’air tout autour d’eux.
Ràn ne peut que lever les yeux vers les halds, le cynisme y brillait aussi surement qu’il réchauffait sa voix devenue tranchante.

« Et donc, maintenant dis-moi, puisque vous savez tout. Quel intérêt pour moi qui serait l’investigatrice de tout ce cirque, de me piéger avec vous et toi plus particulièrement ? Non parce qu’être un génie maléfique ne me dérange pas plus que ça, mais je ne suis pas encore complètement attardée. »



« Et donc, que fait-on maintenant ô Lothar le tout puissant ? »


Spoiler:
 

_________________
« Into the Wild »
Une femme dégradée et souillée, c'est une chose, mais une femme maladroite et insouciante, c'est pire encore. - Lothar Duracier
©crackintime
Revenir en haut Aller en bas
Elowen Vertefeuille
avatar
Messages : 61
Je suis à : Umönnun
Avatar et crédits : Anne Hathaway
Herboriste
Herboriste



Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [Intrigue 3] Mouille le sable de ses larmes - Groupe 1 Mer 4 Juil - 22:52

Elowen avait encore eu des absences. Sa concentration n'avait pas d'égal ces derniers temps : elle était aussi attentive, concentrée, appliquée, consciencieuse, zélée, vigilante... aussi absorbée qu'un somnambule.  Elle ne savait plus très bien comment ils en étaient arrivés à être ainsi piégés entre quatre murs. Elle se focalisa sur ses bribes de souvenirs et se rappela que les halds leur étaient tombés dessus. En plein couvre-feu, ils risquaient gros. Désormais, les deux guerriers semblaient autant dans l'impasse.

C'était sans doute cela qui créait un tel épouvantement, un frisson intense, glacial, sublime et transcendant. Leur incompréhension et les bruits de tambours. Un son assourdissant, fracassant, comme un ouragan terrible rebondissant contre les murs de pierres. Et pourtant, nul mur devant eux ou derrière eux. Un à un, ils se heurtèrent tous à l'impossible. Insaisissable tel le vent et pourtant ferme comme la roche, une barrière infranchissable fracassait leurs attentes comme les falaises les vagues tempétueuses, majestueuses, monumentales et fières.

Ràn, douceur, légèreté, finesse, courtoisie et bienveillance délicate incarnée, élevait sa voix suave contre Lothar. S'entendre s'annonçait difficile.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Intrigue 3] Mouille le sable de ses larmes - Groupe 1

Revenir en haut Aller en bas
 
[Intrigue 3] Mouille le sable de ses larmes - Groupe 1
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-
» Intrigue 1 ☠ No Mercy in Hospital ☠ Groupe 3 ☠ Sujet Flood
» Intrigue 2 : La nyctalopie pourrait être utile (groupe 2)
» Résumé de l'intrigue
» Le sable ça coooolle. [Pv Londo S.]
» Poussière et sable

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les terres de Nòtt :: Continent :: Les terres arides :: Vojnä-
Sauter vers: