Partagez | 
 

 Les sacrifices

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Le Crépuscule
avatar
Messages : 194
Maître du jeu
Maître du jeu



Voir le profil de l'utilisateur http://nott.forumactif.com
MessageSujet: Les sacrifices Ven 1 Déc - 7:47

Les sacrifices

Le sacrifice n’est pas une pratique anodine, mais pas exceptionnelle non plus bien que se déroulant dans un cadre stricte. Le plus souvent, il s'agit d'animaux, dont le sang et la vie sont offerts pour s'attirer les faveurs d'un dieu. Cela se passe devant des autels étant dédiés à celui prié en particulier. Bien que la plupart du temps on offre des animaux, le sacrifice humain existe cependant bel et bien, et même, c'est un honneur, bien triste, mais un honneur tout de même que d'être choisi comme offrande. D'autant que se laisser immoler pour son dieu ouvre d'office les portes pour vivre à ses côtés après la mort.

Il y en a un tout particulier qui a lieu à chaque fois que les deux lunes se parent de rouge, une fois tous les ans et demi. Il s'agit du Rituel des dieux. Voici ce que les récits en disent:

Mémoria et Sänhg ne se sont jamais intéressées au Monde, ni aux dieux. Elles ont toujours évolué dans une bulle, à l’abri du temps, des regards et des évènements. Il n’y a toujours eu qu’elles dans leur univers et cela ne changera sans doute jamais.

L'une, Mémoria, détient la mémoire, chaque fibre de son être renferme les souvenirs de ce qui a été et de ce qui est, alors que Sänhg est l’oubli, elle se consume d’une faim insatiable que seule sa soeur est à même de satisfaire.
Elles ne peuvent vivre sans l’autre, car le poids des souvenirs est parfois trop lourd à porter même pour une déesse, et si Sänhg n’est pas nourrie, la faim la pousserait à tout dévorer. Tout sans exception serait oublié.

Enfermées dans ce monde où elles seules n'existent, elles ne prirent pas part au combat qui opposa les leurs, repliées qu’elles étaient dans le ciel, l’une lovée dans la lumière bleuté de l’autre. Mais voilà, même sans y prendre part, cette guerre apporta un déséquilibre dans le Monde. Chaque pan qui le compose fut ébranlé, la magie perturbée, des esprits souillés et des Hommes tués. Ainsi, la folie se distilla à travers la faim et Sänhg se mis à désirer encore et toujours plus. Si bien qu’une nuit, elle tenta de dévorer sa sœur toute entière, le ventre douloureux et hurlant qu’on le remplisse enfin. Les Enfants dieux durent intervenir, calmant la folie, endormant la belle dans les bras de sa sœur qui ne pouvait se résoudre à lui faire du mal. Et ainsi un cycle infernal vit le jour. Quand Sänhg se réveillait, elle avait toujours plus faim, la folie l’empêchant d’entendre raison au travers des mots de Mémoria. Les Enfants dieux intervenaient toujours, ayant de plus en plus de mal. C’est ainsi qu’il en vinrent à être aidés des humains et que le sacrifice naquit.


Pour ne pas que l’oubli l’emporte à jamais sur la mémoire et le monde, tous les ans et demi un Sacrifice a lieu.  Le processus est régulier et dure environ une semaine, d’abord la lumière de lune bleue qui représente Mémoria faiblit, le troisième jour, elle commence à se colorer en rouge et le septième, elle est quasiment entièrement rouge. C’est la nuit du septième jour où les deux lunes sont vermeilles qu’a lieu le Sacrifice.

Les sacrifiés, font don de leur vie, mais seulement pour que leurs âmes rejoignent les Enfants dieux dans les cieux, débarrassés de leur enveloppe de chair si lourde, et les aider. Après quoi ils repartent avec eux dans leur pan d’existence et jouissent de l’honneur ultime. Ce sont les Shamans, guidés par la voix des dieux et les signes qui leurs sont envoyés, qui choisissent les sacrifiés. Cependant, il y a une certaine récurrence sur les caractéristiques des offrandes et leur qualité.

Eïris

L’homme et la femme choisis ont les mains les plus douces et l’âme la plus chaleureuse et aimante qui soit. C'est eux qui soigneront et soutiendront ceux partis calmer Sänhg. Ils sont ceux dont l’esprit est fait pour apaiser, l’équilibre qui cimentera le lien entre chaque personne de chaque tribu, car leur unique but est de venir en aide, sans faire de distinction de classe, d’origine ou de race.

Luspien

L’homme et la femme choisis ont des connaissances importantes, et auront les yeux d’une rare beauté, perçant, qui seront capables de repérer les failles de l’oubli pour l’obliger à reculer et l'intelligence d’analyser la situation. Ils sont les stratèges et ceux qui mèneront la bataille de l’esprit pour que chacun revienne et ne soit dévoré par Sänhg et oublié à jamais.

Duniens

L’homme et la femme choisis ont un corps agile et des réflexes vifs. Ils sont jeune et plein d’une énergie qui leur sert à agir vite quand la situation le demande. Il sont les gardiens attentifs de ceux qui sont en première ligne, éloignant les mains voraces de la déesse que la folie a emporté. Ils piquent de leur flèche ou de leur lame tout ce qui déborde leurs compagnons et qui pourrait les emporter trop près de la bouche affamée de l’oubli.

Halds

L’homme et la femme choisis ont une carrure puissante et une force certaine. Ils ont un esprit combatif telle une tempête et jamais ils ne pourront être atteint par le découragement. Ils sont ceux qui encaissent, qui découpent, qui lacèrent jusqu'à épuisement, jusqu'à ce que l'oubli finisse par reculer, jusqu'à ce qu’elle se souvienne ce qu’elle est et découvre l'âpreté de la défaite. Car toujours, nous sommes vainqueur.

Njords

L’homme et la femme, aux cheveux soyeux, d’une hygiène parfaite et dont la beauté est autant d’atout pour attirer l’attention de l’oubli. Ils sont ceux dont la chair, sans cesse renouvelé par la puissance des enfants dieux, nourrit les autres et leur donne une force incommensurable. Si la femme et l’homme ont déjà enfanté c’est un plus cela montre qu’ils sont fertiles et ils sont alors en mesure d'offrir plus d'énergie à leurs camarades.

Déroulement

Les 12 offrandes seront apprêtées par leurs famille et amis, nues, la peau décorées par des mixtures colorantes fabriquées par les shamans. Ils sont amenés au bord du lac Olep. À partir de là, ils sont assis sur le sol, en position de prière, le temps que les chants de cérémonie soient entonnés. Les derniers détails de leur tenue, comme la préparation de leur coiffure ou encore la pose d’une broche, sont ajustés à ce moment-là. C’est également durant ce laps de temps où les adieux sont faits, car même s’ils rejoindront sous peu les les dieux, on ne peut revenir d’un voyage au travers de l’entre deux. Chacun d’eux doit boire et inhaler des substances données par les Dagdas. Ils sont menés ensuite à des barques de cérémonie, où des offrandes supplémentaires destinées aux Dieux sont également déposées. Ensuite, leurs poignets sont incisés, un ruban rouge couvert de runes y est ensuite déposé, liant leurs deux mains et leurs deux pieds.

Ce n’est qu’après que les barques sont laissées à la dérive dans le lac et qu’elles se font engloutir par une épais brouillard. Les barques et les corps n’ont jamais été retrouvés, et c’est bien le signe qu’ils ont trouvé refuge auprès des dieux et réussi leur combat.

Revenir en haut Aller en bas
 
Les sacrifices
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-
» Sacrifices [Hestia]
» Les sacrifices humains m'ont beaucoup inspiré !
» FRANKOFOU RENAULT BAY ANBILANS , MINIBIS, VEYE YO POU DETOUNMAN
» Sacrifice Personel
» The Sacrifice of Haiti "Pact with the Devil"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les terres de Nòtt :: Administration :: Règlement et contexte :: Annexes-
Sauter vers: