Partagez | 
 

 L'écho des souvenirs [Maël & Opale]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Opale de Nep
avatar
Messages : 323
Je suis à : droite et à gauche, là où le vent m'emporte
Avatar et crédits : Leighton Meester - Eris (vava) + bat'phanie (signa)
Maître des poisons
Maître des poisons



Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: L'écho des souvenirs [Maël & Opale]   Dim 11 Fév - 20:59

Il te répond, c'est déjà ça, et un immense soulagement s'empare alors de toi. Il est vivant. Il n'est pas mort. Mais ce n'est pas fini pour autant. Autour de vous, les fondations tremblent, tu as l'impression que tout va s'écrouler sur toi et, même si tu arrives à faire abstraction de ta souffrance, les forces te manquent bel et bien. Heureusement pour toi, tu te retrouves rapidement aidée et entourée et Maël finit par atterrir dehors, à tes côtés. En mauvaise posture, certes, mais en vie.
L'air frais, la bise légère de cette nuit qui si trompeusement paisible, t'accueille d'un coup, fouettant ton visage avec une violence inouïe. Tu chancelles, suffoques, inspires à plein poumon, te délectant de cette nature que tu aimes tant alors que le silence de la nuit t'entoure. Une sorte de calme, de sérénité envahit les lieux, bien loin des péripéties qui viennent de te laisser vide de toute énergie. Pendant un court instant tu savoures cet arrêt dans le temps, où les étoiles brillent dans la nuit noire et où les formes de ceux qui ont été tes compagnons d'infortune se remettent également de ce qu'ils viennent de vivre. Puis la souffrance s’abat sur toi, cruelle et implacable. Tu grimaces douloureusement mais, aussitôt, la voix de Maël s'élève, chassant la douleur. Tu oublies tout et boîtes laborieusement jusqu'à lui, l'air soucieux, la mine inquiète. Sa demande est une supplication qui te touche droit en plein cœur. Tu lui as promis. Vous êtes mal en point pourtant. Vous soignez semble être la priorité. Mais qui sait quand vous vous reverrez ? Tu vas devoir rentrer et faire ton rapport à la Chouette. Tu lui as promis des réponses. Alors tu hoches doucement la tête. De toute façon, il la pensée de le quitter t'es plus insupportable que les conséquences physiques qui alourdissent ton pauvre corps. Tu lui attrapes la main. Vous devez parler. Mais pas ici. Pas environné de tout ce monde. Pas avec un Hald qui ne manquera pas une occasion de te tuer. Enfin... il n'est pas très en forme lui non plus, tu doutes qu'il tente quelque chose. Mais on ne sait jamais. Tu ne renonces pas à toute prudence. Il suffit de voir ce qu'elle t'a coûté il y a peu.

Tu désignes d'un geste un arbre plus isolé, qui s'éloigne ensuite vers une piste que tu pourras prendre. Le geste t'arrache encore une grimace mais tu tais ta souffrance. Dire que tu n'as pas mal serait un sacré mensonge. Toutefois, tu as subi assez de tortures physiques pendant les cinq ans passés enfermée chez les Neps pour savoir aussi canaliser les vagues de souffrance qui s'imposent à toi. Maintenant, tu peux choisir de mettre cette douleur de côté et de te concentrer sur autre chose. Pour Maël, pour ce qu'il te reste à dire et à faire, tu ne peux pas te permettre de te laisser aller. Alors tu l'aides et tu te traînes difficilement vers un lieu plus propice aux confidences. Le trajet se fait dans le silence, alors que tu serres les dents, contrôlant tes émotions. Une fois arrivée, tu t'accordes un soupir profond, et te laisses tomber contre l'arbre. Tu es éreintée. Moralement. Physiquement. Ta main vient se passer machinalement dans tes cheveux, oubliant encore une fois que ce geste t'es pénible. Et soudain, la douleur disparaît totalement, alors que tes doigts palpent avec sidération ton cuir chevelu... nu. Fébrile, redoutant la mauvaise impression qui s'insinue en toi, tu tâtes avec plus de vigueur et le constat est sans appel.

-Mes cheveux ! bredouilles-tu, hébétée. Mes cheveux ! Mes beaux cheveux !

Il n'y a rien à faire. Rien à dire. Tu as bel et bien une partie de tes cheveux qui manquent à l'appel. Incapable d'en supporter plus, emportée par le flots de sensations et le trop plein d'émotions de ces dernières heures, tu ne peux t'empêcher de fondre en larme, alors qu'une voix entrecoupée de sanglots incontrôlables répétés en gémissant « mes cheveux, mes si beaux cheveux ».
Des nuits passées sans dormir, Maël, des esprits, un fantôme, de la magie, un golem, Lothar et tes cheveux.
C'est trop.

_________________
Opale de Nep
Scrupuleusement le stratège cherche la peur dans ses gestes, dans sa voix, dans son visage, même une odeur. Mais cette pécore en est dépourvue. ▬ Logan Ecorcheressac.
Revenir en haut Aller en bas
 
L'écho des souvenirs [Maël & Opale]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-
» [TERMINE] Quand plus aucun souvenirs vous reviens... [Pv Sacha Farmer]
» Les souvenirs...
» Les Limbes des souvenirs.
» Entrevue douloureuse et Souvenirs refoulés. {Achevé}
» Quelques souvenirs de fête ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les terres de Nòtt :: Continent :: Chaîne montagneuse Mirn :: Grottes et sources chaudes-
Sauter vers: